Guide pratique d’assistance spirituelle pour affronter la mort

Un ouvrage lancé par la Conférence épiscopale du Royaume-Uni

| 1877 clics

ROME, Vendredi 9 juillet 2010 (ZENIT.org) - Un « Guide pratique pour l'assistance spirituelle des malades en phase terminale » a été lancé par la Conférence épiscopale d'Angleterre et du pays de Galles lors d'une conférence intitulée : «  Faith in Health », organisée le 25 juin à Liverpool.

Cicely Saunders, fondatrice du mouvement de centres modernes pour malades en phase terminale, a comparé « la douleur totale » à une angoisse émotive, sociale et spirituelle qui accentue la souffrance physique. Si chacun de ces facteurs n'est pas affronté, a-t-elle affirmé, douleur et angoisse seront impossible à contrôler.

Ce guide a pour ambition d'aider les équipes de santé à identifier les besoins spirituels des patients et à avoir confiance en leurs propres capacités pour y répondre.

Commandé par le groupe de référence pour la santé de la Conférence épiscopale, le guide a été rédigé par les docteurs Catherine Gleeson et David Jones, par les pères Paul Mason et James Hanvey sj. Une première mouture avait fait l'objet d'une consultation publique au début de l'année.

Pour la baronne Finlay de Llandaff, professeur de médecine palliative à l'université de Cardiff et consultante à l'hôpital Velindre de la ville, il s'agit d'un « précieux » outil d'assistance sanitaire car « il permet à tous de reconnaître l'angoisse psychosociale et spirituelle des personnes en fin de vie ».

Il est valable pour les malades en phase terminale de n'importe quelle ou d'aucune religion, ajoute-t-elle ; « comme relèvent les auteurs, ‘à défaut d'une foi commune nous partageons une humanité commune'. Ce guide devrait être lu par tous ceux qui travaillent auprès des malades en phase terminale. Mourir est une partie de la vie à laquelle tôt ou tard nous aurons tous affaire. Nous devons tacher de la regarder à travers les yeux de ceux qui se trouvent aujourd'hui dans cette situation » .

Lors de la conférence, l'archevêque de Westminster , Mgr Vincent Nichols, a souligné la nécessité d'une assistance spirituelle pour personnes âgées, et à propos de ce guide, a déclaré que « dans un domaine difficile comme celui-ci « la vérité toute simple à reconnaître est qu'il y a un besoin spirituel et que la souffrance spirituelle n'est pas la simple manifestation d'un symptôme médical. La difficulté dans cette situation d'incertitude est de trouver les mots pour entrer en contact avec les personnes pour qui le langage de la foi est quelque chose d'étranger ».

« Espérons que ce document soit un soutien pratique pour les équipes du Service médical national qui assistent les malades en phase terminale », a-t-il souhaité.

Un des auteurs du guide, le docteur David Jones, a expliqué que l'ouvrage renferme « des conseils pratiques », donne « quelques orientations éthiques » et invite « à penser de manière plus approfondie », dans l'espoir qu'il soit « utile à une grande variété de personnes ».

150 personnes assistaient à la conférence de Liverpool, organisée pour les professionnels de l'assistance médicale et sociale, croyants ou non. Des thèmes de transition et de changement ont été explorés pour ceux qui fournissent une assistance et pour ceux qui la reçoivent, en accordant une attention particulière à la qualité des soins et aux besoins de rencontre spirituelle .

Cette conférence était la seconde conférence organisée par le groupe de référence de la santé, qui fait partie du département de responsabilité chrétienne et citoyenne de la Conférence épiscopale d'Angleterre et du Pays de Galles. Elle a eu lieu sous le haut patronage de la Conférence des religieux et de l'Association des médecins catholiques.

Le guide est accessible en anglais sur le site: Spiritual Care of the Dying Person (pdf)

Nieves San Martín