Guyane: malaise cardiaque du cardinal Barbarin

Il ne pourra continuer sa route vers Rio

Rome, (Zenit.org) | 1049 clics

Le cardinal Philippe Barbarin, qui accompagne ses jeunes sur la route de Rio, a été victime d’un double malaise cardiaque dimanche 21 juillet en Guyane française, à Cayenne, et il a été hospitalisé en Martinique (Cf. http://www.bienpublic.com/actualite/2013/07/22/le-cardinal-barbarin-victime-d-un-malaise-cardiaque-a-cayenne).

"Je me confie à votre prière et je vous confie surtout les jeunes qui vont vivre la grande aventure des JMJ à Rio autour du pape François. Je ne pourrai malheureusement pas être avec eux, mais ma prière les accompagnera davantage", a assuré le cardinal Barbarin à son équipe du diocèse de Lyon (http://www.lyoncapitale.fr/Journal/Lyon/Actualite/Actualites/Religion/Le-cardinal-Barbarin-victime-d-une-double-alerte-cardiaque).

Après l'acciddent du bus qui a coûté la vie à Sophie Morinière, le 17 juillet, la panne de l'avion à Sao Paulo, qui bloque les jeunes à Cayenne, c'est une nouvelle embûche sur la route de Rio.

"L’état de l’archevêque de Lyon n’est pas considéré comme inquiétant", indiquent ses proches, mais le primat des Gaules ne pourra pas se rendre à Rio.

Le cardinal Barbarin était arrivé jeudi dernier, 18 juillet, à Cayenne, où il avait rejoint quelque 700 jeunes Français, originaires de Lyon, de la région parisienne, des diocèses d’Evreux et de Cayenne.

Leur avion, de la compagnie White Jet, est tombé en panne à Sao Paulo. Grâce à une autre compagnie, ils pourraient quitter Cayenne mercredi 24, et donc arriver à Rio avant l'accueil officiel du pape François par les jeunes, jeudi 25 au soir.

Délégué des JMJ pour le diocèse de Paris, le P. Christophe de Lussy, souligne que les autorités locales mettent tout en œuvre pour permettre aux 700 JMjistes de gagner Rio. Ils sont hébergés dans les gymnases et les écoles de Cayenne, "reconnaissants pour l’hospitalité de la population guyanaise, qui s’est mobilisée pour les accueillir".

Sur quelque 2 millions de jeunes, 5.500 Français sont attendus pour cette grande semaine de la jeunesse mondiale dans la baie de Rio, autour du pape François, sous la protection du Christ Rédempteur du Corcovado et de la Vierge d'Aparecida.