H2onews, des informations du monde catholique pour la tv, internet et la radio

Entretien avec le coordinateur général, Mgr Enrique Planas

| 1774 clics

ROME, Jeudi 20 décembre 2007 (ZENIT.org) - En octobre 2007, à Madrid, dans le cadre du premier congrès mondial de télévisions catholiques, organisé par le Conseil pontifical pour les communications sociales, était apparue la nécessité de créer un service d'informations multimédia, qui comble la forte lacune mise en évidence dans ce secteur.

Un peu plus d'un an plus tard, H2onews lance sa phase pilote. Dans l'entretien ci-dessous, son coordinateur général, Mgr Enrique Planas, official émérite du Conseil pontifical pour les communications sociales, et représentant du Saint-Siège au Comité Directif pour les communications sociale du Conseil de l'Europe, trace les grandes lignes de ce projet.

Qu'est-ce que H2onews ?

Mgr E. Planas - Née de la rencontre de Madrid, H2onews est une agence d'information au service des télévisions à travers le monde. H2onews est une idée toute simple, partie d'un besoin lié à la forte croissance des réalités catholiques en matière de télévision. Et la confirmation de ce qui, initialement n'était qu'une intuition, s'est vérifiée justement à Madrid, cette intuition se révélant finalement une nécessité souhaitée par tous.

Comment H2Onews est-elle organisée?

Mgr E. Planas - A H2onews, le travail est assuré par une équipe interdisciplinaire de personnes compétentes, ayant une expérience significative dans le secteur de l'information audiovisuelle (1). Ces professionnels se sont organisés pour gérer avec sérieux et équilibre cette initiative, avec une claire volonté de servir l'Eglise et l'évangélisation

Un an s'est écoulé depuis le congrès de Madrid. Où en est ce projet ?

Mgr E. Planas - Bien sûr. L'équipe dont je vous parle s'est donné beaucoup de mal. Elle a évalué les moyens qui lui étaient nécessaires pour créer une infrastructure technique et journalistique, et faire avancer l'idée d'un professionnalisme qui se doit d'être irréprochable, et qui explique d'ailleurs pourquoi ils ont voulu faire leurs premiers pas de manière discrète. Actuellement, l'infrastructure technique et la rédaction sont prêtes à lancer une phase pilote, où l'on commencera à jouer sérieusement.

Qui sont les joueurs ?

Mgr E. Planas - Il s'agit en fait d'un grand mouvement dans lequel les télévisions doivent être à la fois des récepteurs et des émetteurs de manière à constituer tout un réseau où le patrimoine de chacun devient le patrimoine de tous.

Et qui organise ce mouvement de coopération ?

Mgr E. Planas - Cette équipe de quatre personnes dont je viens de parler assure une permanence capable de couvrir, à tous points de vue, les divers rôles liés à cette organisation. Une équipe en mesure d'animer ce mouvement de coopération et de créer des accords, comme par exemple avec le Centre de télévision du Vatican et avec d'autres.

Et votre rôle à vous Mgr. Planas ?

Mgr E. Planas - Je dirais que mon rôle est celui d'un président de l'agape, car être professionnel n'empêche pas d'avoir envie de créer une réalité qui soit également spirituelle et basée sur l'expérience en matière de communication, et de vouloir lui donner une dimension évangélisatrice. Un guide ministériel était peut-être nécessaire et il ont eu la gentillesse de s'adresser à moi.

Dans combien de temps aura lieu le lancement de H2onews ?

Mgr E. Planas - J'espère très bientôt. J'espère que lorsque les lecteurs liront cet entretien, la phase opérationnelle aura déjà commencé et que les utilisateurs pourront déjà tester l'opérativité de l'agence.

Avec quelles ressources pensez-vous travailler ?

Mgr E. Planas - La nature de ce mouvement, qui se veut un mouvement de coopération, implique que chacun des membres du réseau apporte ce qu'il peut. Mais en général les initiatives de l'Eglise se nourrissent de la charité du peuple de Dieu. Ainsi pour vivre, ce service, qui est un vrai service, devra recevoir des soutiens, sans pour autant exclure toute possibilité d'avoir recours à des activités d'autofinancement.

Comment l'Eglise voit-elle cette initiative ?

Mgr E. Planas - Jusqu'à présent, les évêques et les plus hautes autorités de l'Eglise posent un regard d'espérance sur cette initiative qui, dans son désir de servir l'Eglise, se présente comme une réalité autonome, épaulée naturellement par d'importantes personnalités de l'Eglise et du monde de la communication, de manière à garantir aussi bien le caractère professionnel de cette initiative que son orientation ecclésiale et évangélisatrice.

Ya-t-il un lien avec l'agence Zenit ?

Mgr E. Planas - On sent dans cette initiative une certaine familiarité avec Zenit. On y trouve d'ailleurs des personnes qui sont présentes dans les deux structures, mais il s'agit de deux structures autonomes, unies dans un même esprit d'équilibre, un esprit sérieux visant à bien informer, et une même volonté de servir le peuple de Dieu.

(1) Le coordinateur général de H2onews, Mgr Enrique Planas, est assisté d'une équipe de quatre professionnels de la communication : Andrea Scorzoni, Jesús Colina, Miriam Díez i Bosch, Silvia Costantini. Les religieuses du « Hogar de la Madre » ainsi que des producteurs et chaînes de télévision catholiques de différents pays, participent également à ce projet.

Pour tout renseignement complémentaire cf. http://www.h2onews.org