Haïti : Appel des évêques américains et des Chevaliers de Colomb

Un an après le tremblement de terre

| 1450 clics

ROME, Mercredi 12 janvier 2011 (ZENIT.org) - Un an jour pour jour après le tremblement de terre qui a secoué Haïti et détruit la capitale, Port-au-Prince, la Conférence des évêques catholiques américains (USCCB) a invité les catholiques à organiser une neuvaine à Notre-Dame-de-Guadalupe, estimant que l'île a encore besoin de « prières et solidarité ».

La neuvaine, commencée ce mercredi, s'achèvera par une messe le week-end du 22-23 janvier, date officielle de la collecte nationale pour l'Amérique Latine, incluant Haïti et toutes les Caraïbes.

Pour l'archevêque de Miami, en Floride, Mgr Thomas Wenski, président du groupe de consultation spéciale pour Haïti au sein de la conférence des évêques, la « solidarité entre catholiques » doit se manifester sous toutes ses formes. Aux tragiques événements de « cet après-midi fatidique » il demande une réponse « pleine de foi ».

A cette même occasion, les Chevaliers de Colomb ont lancé un appel à la générosité de tous, afin de recueillir des dons monétaires par l'entremise du programme « Guérir les enfants d'Haïti » qui a pour objectif d'offrir des prothèses à chaque enfant ayant perdu un membre suite à ce tremblement de terre.

Les Chevaliers de Colomb, qui se sont unis à l'association Project Medishare pour « donner de l'espoir aux enfants d'Haïti », ont accepté de défrayer les coûts liés à l'achat des prothèses ainsi que ceux relatifs aux traitements de réadaptation physique pour les enfants qui en ont besoin.

Trois mois après avoir annoncé qu'ils effectuaient un don d'une valeur d'un million de dollars, le Docteur Barth Green, Président et co-fondateur du Project Medishare leur a dit toute sa reconnaissance affirmant que « leur très généreuse contribution » permettait de répondre aux besoins des enfants amputés d'Haïti de manière « rapide, professionnelle et efficace. »

« Nous sommes honorés de pouvoir offrir ce don d'espérance aux enfants d'Haïti », a déclaré pour sa part le Chevalier suprême des Chevaliers de Colomb, Carl Anderson, de « pouvoir faire quelque chose qui change leur vie pour toujours ».

« Apporter le cadeau de la mobilité et de l'indépendance à ces enfants est un investissement important dans leur vie et, à travers eux, pour l'avenir d'Haïti », a déclaré également le secrétaire suprême de l'organisme, Emilio B. Moure, lors d'une conférence de presse, au centre Hialeah, en Floride.

Ce centre vient de préparer un important chargement de prothèses pour les enfants d'Haïti qui doit être acheminé cette semaine à Port-au-Prince.