Haïti : le pape souhaite que la solidarité prenne le pas sur l’isolement

Dans une lettre au président de la Conférence épiscopale d’Haïti

| 1546 clics

ROME, Dimanche 24 Janvier 2010 (ZENIT.org) - Suite au séisme qui a ravagé le pays, Benoît XVI a fait part de son « extrême tristesse » et a souhaité que la solidarité prime « sur l'isolement et le chacun-pour-soi ».  

Dans une lettre envoyée à Mgr Louis Kébreau, archevêque de Cap-Haïtien et président de la Conférence épiscopale d'Haïti, le pape a aussi salué la « rapide mobilisation de la communauté internationale ».

Cette lettre, datée du 16 janvier, a été rendue publique par le Bureau de presse du Saint-Siège le 23 janvier.

Le pape y fait part de sa « très grande proximité spirituelle » et de sa « prière fervente pour toutes les personnes touchées par cette catastrophe ».

« Je demande à Dieu d'accueillir dans la paix de son Royaume tous ceux qui ont trouvé la mort dans le séisme », affirme le Saint Père, rappelant « en particulier Mgr Serge Miot, archevêque de Port-au-Prince, qui a partagé le sort de tant de ses fidèles au nombre desquels figurent des prêtres, des personnes consacrées et des séminaristes ».

« Dans ces heures sombres, j'invoque Notre-Dame du Perpétuel Secours afin qu'elle se fasse Mère de tendresse et qu'elle sache diriger les cœurs pour que la solidarité prenne le pas sur l'isolement et le chacun-pour-soi », affirme-t-il encore.

Le pape salue enfin « la très rapide mobilisation de la communauté internationale, unanimement émue par le sort des Haïtiens, de même que celle de toute l'Église qui, à travers ses institutions, ne manquera pas d'apporter son concours au secours d'urgence et à la reconstruction patiente des zones dévastées ».