Haïti : Le Saint-Siège souhaite l’annulation de la dette extérieure

| 492 clics

CITE DU VATICAN, Dimanche 9 mai 2004 (ZENIT.org) – Vu la "pauvreté scandaleuse" dans laquelle vit la population en Haïti, le Saint-Siège souhaite l’intervention de la communauté internationale pour l’annulation de la dette extérieure du pays, déclare le nonce apostolique à Cuba, Mgr Luigi Bonazzi, dans un discours repris par Radio Vatican.



Le nonce a en effet été nommé à Cuba après plus de quatre ans en Haïti.

"Le Saint-Siège a souhaité que les autorités compétentes de la communauté internationale prennent en considération la possibilité d’annuler la dette extérieure de Haïti", a déclaré le nonce mercredi dernier, à Port-au-Prince, devant plus de deux cents représentants du gouvernement, de la société civile, et du corps diplomatique.

Mgr Bonazzi a dénoncé, indique la même source, "la scandaleuse pauvreté dans laquelle vit la majorité des hommes, des femmes et des enfants" de ce pays des Caraïbes.

La dette extérieure de Haïti s’élève à 1,3 milliard de dollars de prêts contractés en particulier auprès de la Banque mondiale et de la Banque inter-américaine pour le Développement.

La dernière crise politique qui s’est conclue le 29 février dernier par la chute du régime de l’ancien président, Jean-Bertrand Aristide, démontre - alors que cette Nation fête le bi-centenaire de son indépendance - l’échec inévitable d’une façon de gouverner qui ne vise que l’exploitation des ressources d’une nation, déclarait en substance le représentant du Saint-Siège.