Haïti : Les enfants retournent lentement à l'école

Les défis à relever demeurent nombreux

| 770 clics

ROME, mardi 10 janvier 2012 (ZENIT.org) – Deux ans après le grave séisme qui a dévasté l'île, 750.000 enfants haïtiens ont repris le chemin de l'école, 80.000 d'entre eux dans les 193 centres antisismiques construits jusqu'à ce jour par l'UNICEF, rapporte l’agence vaticane Fides.

L'organisation des Nations unies a également lancé 314 programmes d'alimentation thérapeutique dont bénéficient plus de 15.000 mineurs et a amélioré les conditions sanitaires au sein de 95 communautés rurales.

Selon les informations parvenues à Fides, il semble que la situation s'améliore lentement dans le domaine sanitaire, éducatif et alimentaire.

Dans le pays vivent 4,31 millions d'enfants de moins de 18 ans, qui disposent en grande partie de possibilités de survie, de développement et de sauvegarde très limitées. Bien qu'un nouveau gouvernement vienne à peine de se mettre en place, les mineurs continuent à devoir relever de lourds défis dans une nation où les blessures liées au désastre sont encore visibles dans les infrastructures, les institutions et au sein du système social.

En outre, un demi-million d'enfants vit encore dans les 800 camps de réfugiés. Avant le séisme, près de 77% des habitants de l'île vivaient en location. Par conséquent, la majeure partie d'entre eux n'a actuellement aucun lieu où aller. Comme si cela n'était pas suffisant, l'épidémie de choléra a eu des conséquences sur les infrastructures déjà limitées et sur les services du pays qui doit faire face à un grave déficit économique.