Haïti : Plan d’urgence de la caritas après l’ouragan

Une extension de l’épidémie de choléra est à craindre, selon l’OMS

| 1383 clics

ROME, Vendredi 12 novembre 2010 (ZENIT.org) - Après le passage de l'ouragan « Thomas » sur Haïti, il y a une semaine, la caritas locale tente une évaluation des dégâts pour lancer un plan d'urgence, déjà préparé avant cette nouvelle catastrophe qui, selon un dernier bilan, a fait plus de 20 morts, une trentaine de blessés et une dizaine de disparus, et provoqué l'évacuation de 36.000 personnes.

L'information est rapportée par la Caritas Espagne, une des organisations du réseau caritas les plus impliquées dans la reconstruction d'Haïti après le tremblement de terre du 12 janvier dernier. Celle-ci précise que des produits de première nécessité (aide alimentaire, produits d'hygiène, médicaments ...), sont actuellement distribués aux habitants.

Les humanitaires sur place craignent que les fortes inondations provoquées par l'ouragan ne propagent encore davantage l'épidémie de choléra, qui a fait 544 morts jusqu'à maintenant, selon l'OMS.

« Nous nous attendons à un accroissement du taux d'infection à cause des inondations et des mauvaises conditions d'hygiène dans plusieurs zones », a déclaré Christian Lindmeier, porte-parole de l'Organisation mondiale de la santé en Haïti.

Après son passage sur Haïti et le Costa Rica, où sont mortes 20 personnes dans un glissement de terrain, provoqué par les fortes pluies, l'ouragan se dirige maintenant vers Cuba et la République dominicaine.