Heure Sainte avec Sainte Faustine à Paray-le-Monial

La Miséricorde divine

Rome, (Zenit.org) Chapelains du sanctuaire | 1430 clics

Heure Sainte avec Sainte Faustine

Paray-le-Monial, Jeudi 4 avril 2013

La Miséricorde divine

Exposition du Saint-Sacrement

Chant :

Seigneur Jésus, tu es présent  dans ton Eucharistie.   Dans cette hostie nous t’adorons et nous te magnifions.

Toi qui es Dieu, toi qui es roi, tu nous as tout donné. Tu es le Christ, tu es l’Agneau  Immolé sur la croix.

Dans ta passion tu as porté chacun de nos péchés. Ton sang versé nous a lavés et nous a rachetés.

I - « Ils parviennent à un domaine du nom de Gethsémani, et il dit à ses disciples : "Restez ici tandis que je prierai." Puis il prend avec lui Pierre, Jacques et Jean, et il commença à ressentir effroi et angoisse. Et il leur dit : "Mon âme est triste à en mourir ; demeurez ici et veillez." Etant allé un peu plus loin, il tombait à terre, et il priait pour que, s'il était possible, cette heure passât loin de lui. Et il disait : "Abba (Père) ! tout t'est possible : éloigne de moi cette coupe ; pourtant, pas ce que je veux, mais ce que tu veux !" Il vient et les trouve en train de dormir ; et il dit à Pierre : "Simon, tu dors ? Tu n'as pas eu la force de veiller une heure ?  Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation : l'esprit est ardent, mais la chair est faible." » (Marc 14)

Adoration nocturne du jeudi. J’ai fait mon heure d’adoration de onze heures à minuit. J’ai offert cette adoration pour la conversion des pécheurs endurcis, et particulièrement pour ceux qui ont perdu confiance en la miséricorde divine. J’ai médité combien Dieu a souffert et quel immense amour Il nous a témoigné, mais nous ne croyons pas que Dieu nous aime tant. O Jésus, qui le comprendra ? Quelle douleur pour notre Sauveur et comment nous persuadera-t-il de Son amour si Sa mort même ne peut nous persuader ? J’ai invité le ciel entier à offrir avec moi réparation au Seigneur pour l’ingratitude de certaines âmes. (Sainte Faustine, Petit Journal)

[Paroles de Jésus à sœur Faustine : Je te donne une petite part dans la rédemption du genre humain. Tu es mon soulagement au moment de mon agonie.] (Sainte Faustine, Ibid.)

Prière (invocation du Chapelet de la Miséricorde Divine ; à dire tous ensemble)

Père Eternel, je t’offre le Corps et le Sang, l’Ame et la Divinité de ton Fils Bien-Aimé, Notre Seigneur Jésus Christ, en réparation de nos péchés et de ceux du monde entier. Par sa douloureuse Passion, sois miséricordieux pour nous et pour le monde entier.

Silence

Chant :

R- Dieu a tant aimé le monde qu’il nous a donné son Fils,       

Non pour juger mais sauver le monde ; qui croit en Lui recevra la vie.

Je suis le bon pasteur. Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent,

Je donne ma vie pour mes brebis, et nul ne les arrachera de ma main. R-

II - « Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils l'y crucifièrent ainsi que les malfaiteurs, l'un à droite et l'autre à gauche. Et Jésus disait : "Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu'ils font." […] L'un des malfaiteurs suspendus à la croix l'injuriait : "N'es-tu pas le Christ ? Sauve-toi toi même, et nous aussi." Mais l'autre, le reprenant, déclara : "Tu n'as même pas crainte de Dieu, alors que tu subis la même peine !  Pour nous, c'est justice, nous payons nos actes ; mais lui n'a rien fait de mal."  Et il disait : "Jésus, souviens-toi de moi, lorsque tu viendras avec ton royaume." Et il lui dit : "En vérité, je te le dis, aujourd'hui tu seras avec moi dans le Paradis." » (Luc 23)

Bien que le péché soit un abîme du mal et de l’ingratitude, le prix donné pour nous est sans commune mesure – c’est pourquoi, que chaque âme ait confiance en la passion du Seigneur, qu’elle mette son espérance dans Sa miséricorde. Dieu ne refusera à personne Sa miséricorde. Le ciel et la terre peuvent changer, mais la miséricorde de Dieu ne s’épuisera jamais. Oh ! quelle joie brûle mon cœur, quand je vois Ton inconcevable bonté, ô mon Jésus. (Sainte Faustine, Petit Journal)

[Mon cœur souffre – dit Jésus – de ce que les âmes ne comprennent pas l’immensité de ma miséricorde ; Oh ! combien cela blesse mon cœur. Souvenez-vous de ma passion et si vous ne croyez pas à mes paroles, croyez au moins à mes plaies] (Sainte Faustine, Ibid.)

Prière (de Sainte Faustine ; Petit Journal; à dire tous ensemble)

O Jésus, caché dans le Très Saint Sacrement de l’Autel, mon amour et mon unique miséricorde, je Te recommande tous les besoins de mon âme et de mon corps. Tu peux me secourir, car Tu es la miséricorde même, en toi j’ai mis toute ma confiance. [Toi qui vis et règne pour les siècles des siècles].

Silence

Chant :

R- Dieu a tant aimé le monde qu’il nous a donné son Fils,       

Non pour juger mais sauver le monde ; qui croit en Lui recevra la vie.

Je suis le pain de vie. Qui mangera de ce pain vivra à jamais.

Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui. R-

III - « Comme c'était la Préparation, les Juifs, pour éviter que les corps restent sur la croix durant le sabbat - car ce sabbat était un grand jour - , demandèrent à Pilate qu'on leur brisât les jambes et qu'on les enlevât. Les soldats vinrent donc et brisèrent les jambes du premier, puis de l'autre qui avait été crucifié avec lui. Venus à Jésus, quand ils virent qu’il était déjà mort, ils ne lui brisèrent pas les jambes, mais l'un des soldats, de sa lance, lui perça le côté et il sortit aussitôt du sang et de l'eau. Celui qui a vu rend témoignage - son témoignage est véritable, et celui-là sait qu'il dit vrai - pour que vous aussi vous croyiez. Car cela est arrivé afin que l'Ecriture fût accomplie : Pas un os ne lui sera brisé. Et une autre Ecriture dit encore : Ils regarderont celui qu'ils ont transpercé. » (Jean 19)

[Paroles de Jésus à sœur Faustine] : Sache, ma fille, que mon cœur est la miséricorde même. De cet océan de miséricorde, les grâces se répandent sur le monde entier... Toute misère sombre dans ma miséricorde, et toute grâce jaillit de cette source – salvatrice et sanctifiante… Tu connais tout l’abîme de ma miséricorde, puise donc pour toi et spécialement pour les pauvres pécheurs. Le ciel et la terre retourneraient plus vite au néant avant qu’une âme confiante échappe à ma miséricorde. (Sainte Faustine, Petit Journal)

Prière (communiquée par Jésus à sœur Faustine ; à dire tous ensemble)

O Sang et Eau, qui avez jailli du Cœur de Jésus, comme Source de Miséricorde pour nous, j’ai confiance en vous !

Silence

Chant :

Saint Jean a vu le sang et l’eau jaillir de ton côté.

Ton Esprit-Saint nous est donné  comme un fleuve d’eau vive.

Oui, nous croyons à ta victoire par ta résurrection.

Oui, nous croyons que dans ta gloire à jamais nous vivrons.

Tantum ergo – Bénédiction du Saint Sacrement – Louanges divines – Salve Regina

-------- 

Références:

Chants tirés du carnet Il est vivant (A.V.M. - 71600 Paray-le-Monial)