Heure sainte du jeudi 2 janvier 2014, avec le P. Sean Davidson

Méditations sur la « Réparation » (suite)

Paray-le-Monial, (Zenit.org) Chapelains du sanctuaire | 1031 clics

Heure Sainte

Paray-le-Monial, Jeudi 2 janvier 2014

Avec des méditations sur la « Réparation » (suite), écrites par le Père Sean Davidson,

membre des Missionnaires de la Très Sainte Eucharistie,

Basilique de Sainte Marie Madeleine à St Maximin.

Exposition du Saint-Sacrement

Chant :

Seigneur Jésus, tu es présent  dans ton Eucharistie.  Dans cette hostie nous t’adorons et nous te magnifions.

Toi qui es Dieu, toi qui es roi, tu nous as tout donné. Tu es le Christ, tu es l’Agneau  Immolé sur la croix.

Dans ta passion tu as porté chacun de nos péchés. Ton sang versé nous a lavés et nous a rachetés.

I- « le Seigneur Jésus, la nuit où il était livré, prit du pain et, après avoir rendu grâce, le rompit et dit: "Ceci est mon corps, qui est pour vous; faites ceci en mémoire de moi." De même, après le repas, il prit la coupe, en disant: "Cette coupe est la nouvelle Alliance en mon sang; chaque fois que vous en boirez, faites-le en mémoire de moi." Chaque fois en effet que vous mangez ce pain et que vous buvez cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. » (1ère Lettre de St Paul aux Corinthiens)

Dans [la] Passion de Jésus-Christ, nous avons contemplé un amour infini exprimé à travers une nature humaine. Ce mystère dévoile davantage la miséricorde divine. Il nous montre un amour qui va jusqu’au bout, jusqu’à l’extrême, un amour qui va jusqu’à la folie ! Mais le mystère ne s’arrête là, le mystère n’est pas quelque chose qui s’est passé il y a 2000 ans et qui reste figé dans le passé. Le mystère de la Crucifixion est rendu présent chaque fois que le prêtre s’approche de l’Autel pour offrir le Saint Sacrifice de la Messe. C’est surtout dans le mystère de l’Eucharistie que cet amour sans limites se révèle le plus radicalement. A travers le mystère eucharistique, la Sagesse éternelle de Notre Seigneur Jésus-Christ a trouvé une manière d’offrir chaque jour, partout dans le monde, ce sacrifice pur et saint à son Père. De l’orient à l’occident, à chaque instant du jour et de la nuit, un prêtre présente devant le trône de Dieu le Père cet acte de Réparation parfaite, accomplie sur la Croix. Le prêtre doit comprendre l’importance de ce qu’il fait à l’autel et combien de personnes dépendent de la Réparation rendue présente par le Saint-Sacrifice. Quand le prêtre s’habille pour la Messe, c’est comme si les plus grands pécheurs du monde sont suspendus à son étole. Il plante la Sainte Croix de nouveau sur la terre aujourd’hui et un fleuve de miséricorde en découle. Jésus crucifié n’offre pas cette Réparation pour lui-même. Il l’offre au Cœur outragé de son Père pour couvrir les péchés du monde entier. « L’amour couvre une multitude de péchés » (1èreLettre de Pierre). Tant qu’il y a un seul prêtre qui monte sur le Calvaire Mystique, chaque jour il y a de l’espérance pour le monde. (Sean Davidson)

Prière

« Cœur de Jésus salut de ceux qui espèrent en toi, prends pitié de nous »

(Litanies du Sacré-Cœur)

Silence

Chant :

R- Dieu a tant aimé le monde  qu’il nous a donné son Fils, non pour juger mais sauver le monde ; qui croit en Lui recevra la vie.

Je suis le pain de vie. Qui mangera de ce pain vivra à jamais. Qui mange ma chair et boit mon sang, demeure en moi et moi en lui.

II- « Lorsqu'ils furent arrivés au lieu appelé Crâne, ils l'y crucifièrent ainsi que les malfaiteurs, l'un à droite et l'autre à gauche. Et Jésus disait : "Père, pardonne-leur : ils ne savent ce qu'ils font." Puis, se partageant ses vêtements, ils tirèrent au sort. Le peuple se tenait là, à regarder. Les chefs, eux, se moquaient : "Il en a sauvé d'autres, disaient-ils ; qu'il se sauve lui-même, s'il est le Christ de Dieu, l'Elu !" Les soldats aussi se gaussèrent de lui : s'approchant pour lui présenter du vinaigre, ils disaient : "Si tu es le roi des Juifs, sauve-toi toi-même !" Il y avait aussi une inscription au-dessus de lui : "Celui-ci est le roi des Juifs."  […] C'était déjà environ la sixième heure quand, le soleil s'éclipsant, l'obscurité se fit sur la terre entière, jusqu'à la neuvième heure. Le voile du Sanctuaire se déchira par le milieu, et, jetant un grand cri, Jésus dit : "Père, en tes mains je remets mon esprit." Ayant dit cela, il expira. Voyant ce qui était arrivé, le centenier glorifiait Dieu, en disant : "Sûrement, cet homme était un juste !" Et toutes les foules qui s'étaient rassemblées pour ce spectacle, voyant ce qui était arrivé, s'en retournaient en se frappant la poitrine. » (Luc 23)

Jésus supplie son Père de pardonner nos péchés. Grâce au Saint-Sacrifice, Dieu le Père ne peut pas regarder un seul coin du monde, sans voir cet acte d’amour infini de son Fils Bien-Aimé et sans entendre la supplication offerte en notre nom : « Père pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu’ils font. » Malgré tout le mal et tout le péché du monde, l’amour de Jésus-Christ pour son Père rendu présent à chaque Messe est toujours plus grand. Cet amour préserve le monde en existence. Unis à lui à travers la Sainte Messe et l’adoration eucharistique, nous sommes formés dans cet amour réparateur pour le Père et notre vie devient une éternelle offrande à la louange de sa gloire. (Sean Davidson)

Prière

« Cœur de Jésus patient et très miséricordieux, prends pitié de nous »

(Litanies du Sacré-Cœur)

Silence

Chant :

Je suis le bon pasteur. Je connais mes brebis et mes brebis me connaissent. Je donne ma vie pour mes brebis, et nul ne les arrachera de ma main.

R- Dieu a tant aimé le monde  qu’il nous a donné son Fils, non pour juger mais sauver le monde ; qui croit en Lui recevra la vie.

III- « Alors Jésus parvient avec eux à un domaine appelé Gethsémani, et il dit aux disciples : "Restez ici, tandis que je m'en irai prier là-bas." Et prenant avec lui Pierre et les deux fils de Zébédée, il commença à ressentir tristesse et angoisse. Alors il leur dit : "Mon âme est triste à en mourir, demeurez ici et veillez avec moi." Etant allé un peu plus loin, il tomba face contre terre en faisant cette prière : "Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi ! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux." Il vient vers les disciples et les trouve en train de dormir ; et il dit à Pierre : "Ainsi, vous n'avez pas eu la force de veiller une heure avec moi ! Veillez et priez pour ne pas entrer en tentation : l'esprit est ardent, mais la chair est faible." »(Matthieu 26)

De même que le Christ offre une Réparation parfaite au divin Cœur de son Père sur la Croix en notre nom, nous sommes aussi appelés à notre tour à offrir des actes de Réparation envers le Cœur Sacré de Jésus lui-même, présent dans l’Eucharistie. Car lui qui est l’Amour et qui a tant souffert pour nous n’est pas aimé en retour. Devant cette ingratitude, nous sommes appelés à passer du temps en sa présence réelle pour rendre amour pour amour. Cet appel à la Réparation eucharistique est confirmé par plusieurs révélations privées, et avant tout par la révélation du Sacré Cœur, où le Seigneur eucharistique a parlé de sa « soif d’être aimé au Saint-Sacrement ». Il a demandé à sainte Marguerite-Marie de passer une heure avec Lui. Il a fait des appels semblables à d’autres saints, comme par exemple à sainte Faustine ou à la bienheureuse Dina Belanger. Mais les fondements de cette soif du Fils de Dieu pour notre prière de Réparation, exprimée par le temps que nous passons avec Lui, sont établis dans les Saintes Ecritures. (Sean Davidson)

Prière

« Cœur de Jésus notre paix et notre réconciliation, prends pitié de nous »

(Litanies du Sacré-Cœur)

Silence

Chant :

Du mal perfide, oh, garde-moi, sois seul mon guide, chef de ma foi. Et quand la nuit voile tout à mes yeux, sois mon étoile, brille des cieux.

R- Source de vie, de paix, d’amour, vers toi je crie, la nuit et le jour, guide mon âme, sois mon soutien, remplis ma vie, toi mon seul bien.

Tantum ergo – Bénédiction du Saint Sacrement – Louanges divines – Salve Regina

------------------------------------------

Chants tirés du carnet Il est vivant (A.V.M. - 71600 Paray-le-Monial)