Hommage au card. Etsou, « cet éminent fils de l'Afrique »

Télégramme de Benoît XVI

| 1426 clics

ROME, Lundi 8 janvier 2007 (ZENIT.org) – Benoît XVI a fait parvenir un télégramme de condoléances à Mgr Daniel Nlandu Mayi, évêque auxiliaire de Kinshasa, en République démocratique du Congo, à l’occasion du décès du cardinal Frédéric Etsou-Nzabi-Bamungwabi, CICM, samedi dernier, en Belgique, et à l’âge de 76 ans. Il a rendu hommage à « cet éminent fils de l'Afrique ».



« Je prie le Père de miséricorde d'accueillir dans la lumière et dans la paix de son Royaume ce pasteur, qui a consacré sa vie au service du Christ et de son Eglise, en particulier comme pasteur du diocèse de Mbandaka-Bikoro puis de celui de Kinshasa, avec ardeur et dévouement. Je rends grâce pour le ministère de cet éminent fils de l'Afrique, qui fut aussi Président de la Conférence épiscopale, et qui s'est dépensé pour l'annonce de l'Evangile, le service et la promotion des peuples de ce continent ».

Benoît XVI a également fait parvenir un message au P. Jozef Lapauw, supérieur général de la congrégation du Cœur immaculé de Marie, communauté religieuse à laquelle appartenait le défunt cardinal.

Le pape exprimait à « tous les missionnaires de Scheut » sa « proximité spirituelle » et « l’assurance » de sa prière, en rendant grâce « pour el ministère du cardinal Etsou » et pour « la fécondité de son action pastorale » au service de cette famille religieuse au Congo et dans toute l’Afrique.