Hommage aux missionnaires, semeurs de la foi

Solennité du Christ Roi, angélus (traduction intégrale)

Rome, (Zenit.org) Pape François | 682 clics

« En cette journée, notre pensée reconnaissante va aux missionnaires qui, au cours des siècles, ont annoncé l’Evangile et ont répandu la semence de la foi dans de nombreux endroits du monde » : c’est l’hommage du pape François pour la clôture de l’Année de la foi.

Le pape a en effet célébré l’angélus, à la fin de la messe qui concluait l’Année de la foi, ce dimanche 24 novembre 2013, en la solennité du Christ Roi de l’Univers. Quelque 60.000 personnes étaient présentes sur la place Saint-Pierre en dépit des températures hivernales.

A la fin de la célébration, des représentants de toute l’Eglise ont reçu des mains du pape l’exhortation apostolique « Evangelii gaudium », qui conclut cette Année.

Pour marquer l’événement, les reliques de Saint-Pierre avaient été exceptionnellement exposées à la vénération du public et apportées dans une urne déposée à la droite de l’autel pour la messe. Le pape l’a symboliquement tenue entre ses mains au moment de la prière du « Credo ».

Lors de l’angélus, le pape a salué les Ukrainiens à l'occasion du "80e anniversaire de l’Holodomor, la "grande famine" provoquée par le régime soviétique ".

Il a invité à prier « spécialement pour nos frères et nos sœurs qui sont persécutés en raison de leur foi ».

Voici notre traduction intégrale des paroles du pape prononcées en italien.

Paroles du pape François avant l’angélus

Avant de conclure cette célébration, je désire saluer tous les pèlerins, les familles, les groupes paroissiaux, les associations et les mouvements, venus de tant de pays. Je salue les participants au Congrès national de la Miséricorde; je salue la communauté ukrainienne, qui vit le 80e anniversaire de l’Holodomor, la "grande famine" provoquée par le régime soviétique qui a causé des millions de victimes.

En cette journée, notre pensée reconnaissante va aux missionnaires qui, au cours des siècles, ont annoncé l’Evangile et ont répandu la semence de la foi dans de nombreux endroits du monde; parmi eux le bienheureux Junípero Serra, missionnaire franciscain espagnol, dont c’est le troisième centenaire de la naissance.

Je ne veux pas terminer sans une pensée à tous ceux qui ont travaillé pour organiser cette Année de la foi. Mgr Rino Fisichella, qui a conduit ce chemin : je le remercie tant, du fond du cœur, lui et tous ses collaborateurs. Merci beaucoup !

A présent prions ensemble l’angélus. Par cette prière invoquons la protection de Marie spécialement pour nos frères et nos sœurs qui sont persécutés en raison de leur foi, et ils sont si nombreux !

Angelus Domini…

Je vous remercie pour votre présence à cette concélébration. Je vous souhaite un bon dimanche et un bon déjeuner.

Traduction de Zenit, Anne Kurian