Hommage de Benoît XVI au card. Quezada

Un pasteur engagé dans l'évangélisation

| 822 clics

Anne Kurian

ROME, mardi 5 juin 2012 (ZENIT.org) – Un pasteur qui « a servi l’Eglise de façon intense et généreuse », en particulier par « l’évangélisation »: Benoît XVI rend hommage en ces termes au cardinal Quezada, dans un télégramme de condoléances adressé à l'archevêque de Guatemala City, ce 5 juin 2012.

Le cardinal Rodolfo Ignacio Quezada Toruño, archevêque émérite de la ville Guatemala (capitale), s’est éteint hier, 4 juin, à l’âge de 80 ans. Ses obsèques seront célébrées ce jeudi 7 juin à 10h en la cathédrale de la ville. C'est Jean-Paul II qui l’avait "créé" cardinal lors du consistoire de 2003.

“Profondément affligé, écrit Benoît XVI, par la disparition du cardinal Rodolfo Ignacio Quezada Toruño, je désire faire parvenir mes plus vives condoléances au pasteur et aux évêques auxiliaire, ainsi qu’au clergé et aux fidèles de cette Eglise particulière, et à tous les parents du cardinal défunt”.

Le pape s’unit aux proches et aux collaborateurs du cardinal Quezada, « avec de ferventes prières de supplication pour que le Seigneur concède sa paix à celui qui a servi l’Eglise de façon intense et généreuse durant son ministère pastoral », comme évêque du diocèse de Zacapa, puis de Santo Cristo de Esquipulas et enfin comme archevêque du siège métropolitain de Guatemala.

« Avec la foi dans le mystère pascal du Christ qui éclaire et remplit d’espérance les moments de douleur et avec le souvenir d’un pasteur engagé dans la mission d’évangélisation, j’adresse de tout cœur une bénédiction apostolique à ceux qui pleurent cette perte”, conclut le pape.

Trois jours de deuil national ont été décrétés au Guatemala. Le président du pays, Otto Perez a salué la mémoire d’un “grand combattant pour la paix et la réconciliation” notamment pour la part active qu’il a prise dans les négociations de paix qui ont signé la fin d’une guerre civile de 36 ans, en 1996, rappelel aujorud'hui Radio Vatican.

Durant l'«accord de base pour la recherche de la paix par des moyens politiques» signé à Oslo, en Norvège, en 1990, l’évêque avait été nommé «conciliateur dans le processus de paix» du Guatemala.

Mgr Quezada avait été nommé 18e archevêque de Guatemala en 2001 et avait remis sa démission pour raison d’âge, que le pape avait acceptée en 2010. C’est Mgr Oscar Julio Vian Morales qui lui a succédé.