Hongrie : Année jubilaire et préparation au congrès de la Nouvelle évangélisation

Les 50 ans de la Révolution de Budapest

| 553 clics

ROME, Mardi 27 juin 2006 (ZENIT.org) – L’Eglise de Hongrie fait feu de tout bois en fêtant cette année plusieurs jubilés, et les 50 ans de la Révolution de Budapest (1956-2006), et elle se prépare activement à célébrer la congrès de la Nouvelle évangélisation en 2007.



Le 14 juin dernier, à Budapest, Mgr András Veres, secrétaire de la conférence des évêques catholiques de Hongrie, a en effet tenu une conférence de presse, à l’issue de l’assemblée des évêques, qui s’est tenue du 6 au 8 juin.

Il a évoqué entre autres, selon le Magyar Kurír (cf. http://www.magyarkurir.hu), la béatification de Sára Salkaházi, en la cathédrale Saint-Etienne de Budapest, le 17 septembre prochain, lors d’une célébration présidée par le cardinal Péter Erdö.

Créé cardinal en octobre 2003 par Jean-Paul II, Mgr Peter Erdö, 53 ans, est docteur en droit canonique de l'Université pontificale du Latran, spécialiste d'histoire médiévale. Il a joué un rôle essentiel dans la fondation de l'Université catholique Peter Pazmany à Budapest, dont il a été recteur.

La célébration aura lieu dans le cadre des 50 ans de la Révolution de Budapest (1956-2006), comme l’ancien président Ferenc Mádl en avait évoqué la possibilité, le 8 juillet 2005, en recevant les chefs religieux de son pays, après sa visite au Vatican où il avait été reçu par Benoît XVI le 1er juillet.

Mgr András Veres a également annoncé trois prochains jubilés :
-le 8e centenaire de la naissance de sainte Elisabeth de Hongrie ;
-le 550e anniversaire de la victoire de János Hunyadi sur les Turcs : à cette occasion, les cloches sonneront particulièrement longtemps le 22 juillet prochain, et une messe aura lieu le 6 août à Kalocsa ;
-les mille ans de la naissance de saint Emericus (ou Henricus, jeune prince mort à 24 ans (v. 1007-1031), fils du saint roi Etienne de Hongrie) : une messe sera célébrée à cette occasion le 18 août, à Székesfehérvár.

L’évêque a par ailleurs évoqué la première session commune des évêques d'Autriche et de Hongrie participent à une session commune, du 19 au 21 juin, au sanctuaire de Mariazell en Autriche.

Enfin, la conférence des évêques annonçait que l’abrégé du catéchisme de l’Eglise catholique, traduit en hongrois, devrait être publié cet été.

Avec un peu plus de dix millions d’habitants, la Hongrie compterait quelque 98% de chrétiens : 64 % de catholiques, 25 % de calvinistes, 8 % de luthériens, et moins de 1 % d’Orthodoxes.

Pourtant, selon un rapport de l’Aide à L’Eglise en Détresse (AED, http://www.aed-france.org/observatoire/pays.php?id=24), l'Église de Hongrie cherche à se doter d'instruments adéquats d'évangélisation dans une société largement sécularisée, où la pratique religieuse est de 12 à 13%, même si selon le dernier recensement, environ 75% des Hongrois déclarent une appartenance chrétienne.

«Sous le communisme, il était difficile d'être chrétien, aujourd'hui, c'est devenu beaucoup plus compliqué», a déclaré en 2004 le cardinal Peter Erdö, Primat de Hongrie et archevêque de Budapest-Esztergom, en évoquant les obstacles opposés à l'évangélisation dans une société hongroise post-communiste, libérale et très sécularisée.

Et c’est dans ce cadre que Budapest accueillera en 2007 le « Congrès international pour la nouvelle évangélisation » (ICNE).

Ce congrès est en effet organisé par les cinq capitales européennes en cinq missions successives, selon des programmes adaptés à chaque ville : la première a eu lieu à Vienne en 2003, la deuxième à Paris à la Toussaint 2004. En 2006 ce sera le tour de Bruxelles et en 2007 de Budapest.

Le pays fait partie de l’Union européenne depuis le 1er mai 2004, et la liberté religieuse, garantie par la Constitution, y est complète.