Hongrie: bx Laszlo Batthyany-Strattmann, médecin, père de famille

Le souci du bien-être spirituel des patients

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 1211 clics

Le martyrologe romain fait aujourd'hui mémoire du bienheureux Laszlo Batthyany-Strattmann, laïc hongrois, père de famille (1870-1931).

"Fidelitate et caritate" était la devise de ce médecin, père de famille. Il était le sixième enfant d'une famille noble, et il fit ses études de médecine à l'Université de Vienne. En 1898, il épousa la comtesse Maria Teresa Coreth, une femme profondément chrétienne. Leur mariage fut très heureux et ils eurent treize enfants. 

Tout d'abord médecin généraliste, il se spécialisa ensuite comme chirurgien, puis comme ophtalmologiste et il devint rapidement un spécialiste de renommée internationale.

Il avait fondé tout d’abord un hôpital privé de 25 lits. Puis, en 1915, l’héritage d’un oncle qui lui légait un château à Körmend et le titre de prince, lui permit de fonder un hôpital ophtalmologique dans une partie du château.

Ce qu’il voulait surtout, c’était de pouvoir soigner les pauvres gratuitement: il leur proposait de réciter un "Notre Père" en action de grâce. Dans la bonne issue de ses opérations et les guérisons, il voyait en effet un don de Dieu. Son aide économique allait souvent plus loin, alliée au souci du bien-être spirituel de ses patients.

Déjà, de nombreuses personnes le considéraient comme un saint. Il s’éteignit entouré d’amour, le 23 janvier 1931, après une longue maladie.  

Il a été béatifié par Jean-Paul II, place Saint-Pierre, en mars 2003.