Hongrie : Un site pour témoigner de la valeur des prêtres

Reconnaître en conscience la valeur des prêtres qui nous entourent

| 1612 clics


ROME, Jeudi 29 avril 2010 (ZENIT.org) - A un moment où la presse et les moyens de communication semblent regorger de nouvelles sur des prêtres ayant enfreint les engagements pris dans leur ministère, un site web veut montrer tant d'exemples de prêtres valeureux.

Un célèbre franciscain hongrois, Csaba Böjte, qui s'occupe, avec un croissant groupe de bénévoles, de milliers d'orphelins et enfants vivant dans les rues de la Roumanie, a publié à Pâques une lettre ouverte adressée à tous ceux qui, dans leur vie, ont été en contact avec l'Eglise et avec les prêtres. 

« Vous tous qui avez été à un moment donné membres de groupes de catéchisme ou élèves d'institutions de l'Eglise, réveillez-vous ! », écrit-il. Vous connaissez tant de prêtres, de religieux merveilleux, d'hommes de conscience et menant une vie saine, et alors pourquoi vous taire ? ».

« Oui, reconnaît-il, il faut parler aussi de ceux qui font partie du 1% qui, sans scrupules, ont sali les enfants qui avaient confiance en eux, mais il faut aussi parler des autres, de ces pasteurs qui se penchaient sur nous avec une bonté et un amour incroyables » .

Dans cette lettre, le religieux partage son expérience personnelle : «  Je connais beaucoup de prêtres, mais aucun d'eux ne s'est approché de moi, enfant, avec un désir immoral. La plupart de tout ce qui a de la valeur en moi me vient de prêtres nobles d'esprit ».

« Au cours de mes six années d'études théologiques personne ne s'est approché de moi et de mes camarades avec des instincts pervers. Nos professeurs prêtres n'ont jamais reçu aucune reconnaissance de la part du régime communiste pour leurs études, pour leur travail généreux, pourtant ils sont rester sur la brèche avec une grande honnêteté, remplissant ces tâches difficiles que sont instruire et éduquer ». 

« Ils étaient pour moi de vrais modèles de vie et je pense qu'ils l'étaient aussi pour mes camarades », déclare-t-il. 

Csaba Böjte dit qu'il veut réveiller les chrétiens parce que « notre silence jette de l'ombre aussi sur nous mêmes, car il y a des individus qui ne voient rien d'autre que la souillure, la généralisent et croient que les institutions de l'Eglise sont des maisons du péché et de la souillure ».

« Nous, nous avons connu et fait l'expérience de la vérité et cette connaissance nous oblige à intervenir », déclare-t-il. Aussi encourage-t-il à ‘révéler la vie' des professeurs, des prêtres et des éducateurs religieux ».  

« Ecrivons dans une lettre, exposons toutes ces belles et bonnes choses que nous avons recu de Dieu grâce à eux. Remplissons la presse, le circuit international de la biographie, des faits de personnes qui se sont données à Dieu, des personnes dont nous sommes fiers ». 

Le site internet ilyenazenpapom.com a été ouvert le 7 avril grâce au travail d'une poignée de bénévoles. Tout le monde peut partager ses expériences positives avec des prêtres, des religieux et des pasteurs sans l'obligation de s'inscrire.

En très peu de temps sont arrivés sur le site des dizaines de témoignages, accessibles également en anglais (www.thisismypriest.com).  

Les auteurs du site demandent aux visiteurs d'« allumer un cierge de manière symbolique et de prier pour un serviteur de Dieu dont ils savent qu'il a accompli en silence sa vocation dans la vigne du Seigneur ».