« Humanitas » en anglais : Jean-Paul II et la miséricorde

Transmettre les valeurs chrétiennes au monde anglophone

| 1194 clics

ROME, vendredi 2 décembre 2011 (ZENIT.org) – « Jean Paul II, un cadeau de la Divine miséricorde »: c'est le thème de la nouvelle édition en langue anglaise de la revue d’anthropologie et culture chrétienne Humanitas, éditée par l’Université catholique du Chili. Elle a été présentée mardi dernier au Vatican, à la Commission pontificale pour l’Amérique Latine.

Son format est celui d’un livre (250 pages), avec des dessins et une impression de première qualité. Sa publication compte sur la collaboration d’illustres personnalités du monde catholique, dont plusieurs cardinaux. La revue sera publiée deux fois par an et vise à toucher un public plus vaste.

La présentation a été modérée par le secrétaire de la commission pontificale pour l’Amérique latine, Guzman Carriquiry, qui a notamment donné la parole au directeur d’Humanitas, Jaime Antùnez Aldunate et au recteur de l’université catholique du Chili Ignazio Sànchez Dìaz, laissant au cardinal Angelo Sodano le soin de conclure.

Le directeur de la revue, qui renvoie aux enseignements du magistère pontifical, a retracé l’histoire de la revue depuis ses origines, en 1995, soulignant l’esprit « de communion » qui avait permis à cette revue d’atteindre ses objectifs autour de « grandes questions de l’Eglise ».

Evoquant également l’intervention bénéfique du préfet de la congrégation pour l’éducation catholique, Mgr Jean-Louis Bruguès qui en a encouragé l’initiative, le directeur s’est félicité du résultat qui, a-t-il dit, est une « satisfaction » pour l’âme, grâce à une « heureuse rencontre entre le vrai (verum) et le beau (pulchrum) ».

Le cardinal Angelo Sodano, ancien secrétaire d’Etat du Saint-Siège, de 1991 à 2006, est intervenu lui aussi à la présentation, soulignant le « moment opportun » d’une telle diffusion de la revue en anglais et consacrée à Jean Paul II qui, a-t-il dit, « en 26 ans de pontificat a allumé des phares de lumière sur les problèmes de l’époque » et dont les enseignements « resteront dans l’histoire de l’Eglise ».

Mais la providence, a-t-il ajouté, veut aussi que « nous ayons aujourd’hui le magistère lumineux et grand de Benoît XVI » qui, comme dans son encyclique Caritas in Veritate, ne cesse d’appeler au retour « des grandes valeurs fondamentales », face en particulier aux catastrophes économiques et financières des trois dernières années dans le monde, et sans lesquelles « l’économie du monde ne saurait tenir ».

Le cardinal Sodano a conclu en remerciant la revue Humanitas de vouloir « répandre ces idéaux dans l’univers anglophone », Car. A-t-il dit, « oui » il existe « une civilisation chrétienne, différente des autres », et une civilisation catholique, avec des éléments relevant de sa doctrine », ceci garantissant « solidité et prospérité aux peuples ».


Traduction de l’italien par Isabelle Cousturié