Ignorer l'appel des chrétiens à l'unité, ce serait ignorer le Christ

Le Conseil oecuménique des Eglises au Vatican

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 733 clics

Pour le pape François, ignorer l'appel des chrétiens à l'unité, ce serait ignorer le Christ, et c'est pourquoi il invite à ne jamais se résigner aux divisions "comme si c’était une composante inévitable de l’expérience historique de l’Église".

Il a en effet reçu, ce vendredi matin, 7 mars, au Vatican, une délégation du Conseil oecuménique des Eglises (COE) conduite par le Rév. Olav Fykse Tveit,secrétaire général.

Il rappelle l'exigence évangélique de l'unité: "Si les chrétiens ignorent l’appel à l’unité qui leur est adressé par le Seigneur, ils risquent d’ignorer le Seigneur lui-même et le salut offert par lui à travers son Corps, l’Église."

Et il invite à ne pas avoir peur: "La voie vers la communion pleine et visible est aujourd’hui encore une montée raide. Mais l’Esprit nous invite à ne pas avoir peur, à avancer avec confiance, à ne pas nous contenter des progrès que nous avons pu expérimenter ces dernières décennies."

Le pape indique un moyen indispensable: la prière, car "un esprit de prière humble et insistant", fera trouver "la nécessaire clairvoyance".

Il remercie le COE de son travail pour l'unité des chrétiens: "L’évêque de Rome vous est reconnaissant du service que vous rendez à la cause de l’unité entre ceux qui croient dans le Christ."

Nous publions ci-dessous notre traduction intégrale de l'allocution du pape François au COE.