Il écrit 21 versets, ce qui lui vaut une canonisation

Un "petit prophète" parmi les grands

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 514 clics

Le martyrologe romain fait aujourd’hui mémoire du saint prophète d’Israël, Abdias ( ? VIe-Ve s. av. J.-C.).

Le livre d'Abdias, le "Serviteur du Seigneur", est constitué de 21 versets: c'est le plus court ensemble d’oracles prophétiques de la Bible. Oui, mais ce texte a été reconnu comme "inspiré" par l'Esprit Saint: c'est la raison de leur "canonisation", celle du texte et celle de l'auteur.

Il fait partie des "douze petits prophètes", placés par le canon de la Bible catholique après les livres des cinq "grands" prophètes: Isaïe, Jérémie, Baruch, Ezéchiel et Daniel.

Il s’agit d’Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habaquq, Sophonie, Aggée, Zacharie, Malachie. Tous sont inscrits au martyrologe de l’Eglise catholique.

Abdias avertit : l’orgueil mène à la ruine. Il annonce le châtiment d’Edom, les Edomites ayant profité de la ruine de Jérusalem, en 586, et de l’Exil à Babylone, pour envahir la Judée méridionale.

Les exégètes estiment que la prophétie, proche des événements, semble avoir été composée en Judée avant le retour d’Exil.

Le "Jour du Seigneur", juste défenseur du droit, arrive, il purifiera son peuple. "Mais, dit l’oracle du Seigneur, sur le Mont Sion, il y aura des rescapés, ce sera un lieu saint". Le livre s’achève sur la promesse du bonheur final : "Au Seigneur sera l’empire".