Il faut miser sur les jeunes, déclare le card. Bertone

Présentation de la médaille des JMJ

Rome, (Zenit.org) Constance Roques | 601 clics

Il faut miser sur les jeunes, déclare le cardinal Bertone à l'occasion de la présentation de la médaille des JMJ, mémoire "physique" de la grande semaine de la jeunesse mondiale à Rio de Janeiro.

Cette médaille commémorative des JMJ a été frappée par l’Hôtel de la monnaie du Brésil et elle a été présentée en début d’après-midi à Rio, en présence de l'archevêque de Rio, Mgr Orani Joao Tempesta et du cardinal Stanislas Rylko, président du Conseil pontifical pour les laïcs et des autorités locales.

La cérémonie s’est déroulée à la résidence Sumaré et non pas comme prévu au pied de la statue du Christ Rédempteur du Corcovado, en raison de la pluie.

Citant le pape, le cardinal Secrétaire d’État Tarcisio Bertone, a fait observer que « la jeunesse est la fenêtre à travers laquelle le futur entre dans le monde ».

Il a ajouté: « C’est précisément parce que nous désirons tous un monde meilleur qu’il est nécessaire de miser sur les jeunes. C’est pourquoi, en voyant la médaille gravée avec la silhouette du pape François, nous sommes appelés à faire en sorte que les paroles qu’il nous adressera ces jours-ci puissent rester gravées dans notre esprit et dans notre cœur ».

C'ets pourquoi  il a défini cette médaille comme une "mémoire gravée dans le métal". 

Une face porte l’image souriante du pape François et l’autre l'image de la cathédrale de Saint-Sébastien de Rio et de la basilique Notre-Dame d’Aparecida.

Le cardinal Bertone a précisé que la médaille permettait de conserver « physiquement » les sentiments liés au premier voyage apostolique international « du premier pape latino-américain ».

« Je pense qu’elle doit être pour nous un motif supplémentaire de vivre avec gratitude ces journées historiques ici, au Brésil », a-t-il ajouté.