Il s'offre lui-même pour sauver la foi de ses jeunes

Un prêtre polonais martyre du nazisme

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 414 clics

Le martyrologe romain fait aujourd’hui mémoire du bienheureux Henri Hlebowicz, prêtre et martyr du nazisme (1904-1941).

Il était prêtre du diocèse de Vilnius, aujourd’hui capitale de la Lituanie, mais qui faisait alors partie de la Pologne. Henri Hlebowicz enseignait la théologie à l'université.

Surtout, il était reconnu comme un "pasteur charismatique", notamment auprès des jeunes et des milieux académiques. Il était aussi curé à Trocki.

Après l'invasion de la Pologne par les troupes du IIIe Reich, l'occupation de Vilnius s'accompagna de l'imposition d'un programme d'athéisme destiné à la jeunesse. Lui, bravant l’interdiction,continua de prier avec ses jeunes. Plus encore, comprenant la gravité du danger, il fit un acte d'offrande de lui-même pour que leur foi ne vacille pas dans l’épreuve.

Et il fut arrêté le 7 novembre 1941 par la police nazie, justement pour avoir exercé son ministère sacerdotal.

Il fut fusillé deux jours plus tard, à Borysow, le 9 novembre 1941, en la fête de la Dédicace.

Il a été béatifié par Jean-Paul II, le 13 juin 1999, à Varsovie.