Il y a vingt ans, le Professeur Jérôme Lejeune, un "homme libre"!

Entretien avec la postulatrice de la cause, Aude Dugast

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 596 clics

A l'occasion de l'anniversaire de la "naissance au Ciel" du professeur Jérôme Lejeune, le 3 avril 1994, la postulatrice de sa cause de béatification et canonisation, Aude Dugast, fait pour les lecteurs de Zenit sur l'état actuel de la cause et sur les initiatives qui voient le jour à l'occasion de cet anniversaire. "Une des choses qui m’a le plus frappé chez Lejeune, immédiatement, c’est qu’il était un homme libre", déclare un témoin.

Zenit - Ce jeudi 3 avril 2014, marquera le 20ème anniversaire du rappel à Dieu du Professeur Jérôme Lejeune. Pouvez-vous, à cette occasion nous dire où en est sa Cause de canonisation ?

Aude Dugast - Depuis la clôture de l’enquête diocésaine en avril 2012, le procès progresse dans sa phase romaine. Nous avons eu une bonne nouvelle fin février, avec la signature par la Congrégation des Causes des Saints du décret de validité juridique de l’enquête diocésaine. C’est la reconnaissance de la validité du procès diocésain, c'est-à-dire que toutes les étapes d’instruction du dossier ont été faites avec rigueur, dans le respect de la procédure, et que toutes les informations utiles à l’étude du dossier à Rome ont bien été réunies et analysées une première fois par les différentes commissions d’experts, composées d’historiens, de scientifiques et de théologiens. Nous voici donc prêts à franchir les prochaines étapes. Il s’agit notamment de la rédaction de la Positio, synthèse et analyse des 15 000 pages de cette enquête diocésaine, dans laquelle chacune des vertus du Serviteur de Dieu Jérôme Lejeune, est étudiée pour être présentée ensuite au discernement des censeurs de la Congrégation.

Quels sont les événements qui marqueront ce 20ème anniversaire ?
Samedi prochain, le 5 avril, le cardinal André Vingt Trois célébrera la Messe à Notre Dame de Paris (à 10h30). Le Cardinal Philippe Barbarin a tenu également à marquer cet anniversaire en présidant la Messe du vendredi 4 avril (à 19h) dans la Primatiale Saint-Jean à Lyon. Tous les amis de Jérôme Lejeune et de la Cause de la Vie sont les bienvenus. A Paray-le-Monial enfin, l’Heure Sainte du 3 avril, temps de prière autour du Saint Sacrement, proposera une méditation en hommage à Jérôme Lejeune (textes ci-joints).
Par ailleurs un certain nombre d’événements non religieux ont lieu en France ou à l’étranger. A Paris le Collège des Bernardins organise, mardi 8 avril, une conférence sur le thème : « Jérôme Lejeune, une conscience pour la science d’aujourd’hui ?» réunissant le Pr Arnold Munnich (professeur et chef du département de génétique de l’hôpital Necker- Enfants malades), Jean-Marie Le Méné, (président de la Fondation Jérôme Lejeune) et Mgr Jacques Suaudeau (conseiller scientifique de l’Académie pontificale pour la Vie). A l’heure où la maîtrise du vivant fait l’objet de débats récurrents, où il parait difficile à beaucoup de concilier la Foi et la Science, la vie et l’œuvre de Jérôme Lejeune montrent qu’on peut être un grand chercheur et un grand chrétien, et qu’en faisant progresser la science on peut servir magnifiquement, Dieu et ses patients.

Vous évoquez aussi des événements à l’étranger ?
Une belle exposition sur Jérôme Lejeune circulera toute l’année 2014 en Italie, avec tables rondes et interventions et je reviens d’une semaine aux Etats-Unis où étaient organisées deux conférences, l’une à Washington et l’autre à New York. Ponctuée d’interviews, TV, radio, journaux, cette semaine a été très riche en rencontres. C’est extraordinaire de voir l’étendue de la réputation de sainteté du professeur Jérôme Lejeune aux Etats-Unis et la rapidité avec laquelle cette réputation s‘accroît, notamment dans le milieu scientifique.
Parmi les médecins et les chercheurs très attachés à Jérôme Lejeune, il y a ceux qui l’ont rencontré et en restent profondément marqués, plus de 20 ans après, et ceux qui le découvrent aujourd’hui et sont immédiatement attirés, parfois ‘renversés’, par son message et son exemple. Je pense notamment à ce médecin qui s’est converti en entendant Jérôme Lejeune témoigner lors du fameux procès de Maryville (Tennessee) où il a défendu l’humanité des 7 embryons congelés que les parents en instance de divorce se disputaient. Ce médecin, avait ‘conçu’ ces 7 embryons. Après la déposition du Pr Lejeune, il a quitté son activité et fondé un centre médical à la pointe de la modernité, sans but lucratif. Il a été touché au cœur par la géniale simplicité du Pr Lejeune qui rappelait : « la médecine c’est la haine de la maladie et l’amour du malade », par sa science rigoureuse et par le regard d’amour qu’il portait sur chaque être humain, créé à l’image de Dieu.

Comment expliquez-vous cet intérêt de la part des scientifiques ?
L’exemple de ce médecin américain est emblématique. Déchiré entre son éducation chrétienne qui l’invitait à respecter la vie humaine et son activité scientifique qui le conduisait à manipuler les embryons et à conseiller l’avortement, ce médecin a trouvé à l’exemple de Jérôme Lejeune, une nouvelle voie où il peut enfin exercer sa science sans trahir sa conscience. Jérôme Lejeune propose un chemin de liberté intellectuelle et spirituelle fondée sur le commandement de l’amour « ce que vous avez fait au plus petit d’entre les miens c’est à moi que vous l’avez fait » et ce message est très clairement perçu par les scientifiques qui s’interrogent sur la portée de leurs actes et par les étudiants en médecine qui savent qu’ils auront à faire des choix. L’un d’eux, Francesco, a d’ailleurs témoigné récemment sur le site de l’Association des Amis du Pr Jérôme Lejeune (www.amislejeune.org) : «J’ai été immédiatement fasciné par la vie de cet homme, par la façon dont il a vécu sa profession de médecin comme chemin vers la sainteté. (…)  Une des choses qui m’a le plus frappé chez Lejeune, immédiatement, c’est qu’il était un homme libre. (…) Face aux choix de ma vie, il m’aidera à tenir le regard fixé sur ce que j’ai de plus cher.» Je pourrais également citer Maria, médecin, qui écrit d’Argentine : « Je prie Jérôme Lejeune tous les jours, pour qu’il m’inspire et me donne la force dans mon travail quotidien, au service de la vie. Il est notre grand inspirateur pour nous médecins.» Nous recevons beaucoup de témoignages de cette sorte.

Qu’attendez-vous de ce 20ème anniversaire ?
Je serais heureuse que cet anniversaire soit l’occasion de mieux faire connaître Jérôme Lejeune. Quand je vois la joie de ceux qui le découvrent pour la première fois, et la force qu’ils reçoivent en le priant, je souhaite que tous puissent en profiter. Et je serais très heureuse que le Seigneur ‘profite’ de cet anniversaire de la ‘naissance au ciel’ du Serviteur de Dieu Jérôme Lejeune, pour lui accorder un miracle. Tant de personnes dans le monde, le prient déjà pour obtenir la guérison de proches très malades. Cet anniversaire est une invitation à le prier encore plus.

Vous pouvez demander les images de prière sur le site de l’association : www.amislejeune.org ou au siège de l’Association : 80 boulevard Malesherbes, 75008 Paris - France. Si vous voulez soutenir la Cause, même adresse.