Immigration: Un prêtre italien arrache des jeunes albanaises à la prostitution

Jean-Paul II salue le travail d´une association en faveur des réfugiés

| 2167 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 10 octobre 2001 (ZENIT.org) - Un prêtre italien qui arrache des jeunes albanaises à la prostitution et reçoit des menaces de mort, est venu saluer Jean-Paul II, sous protection rapprochée, à la fin de l´audience de ce matin.



Ce prêtre italien travaille au centre Regina Pacis de Lecce, et il est menacé de mort pour avoir arraché des jeunes immigrées albanaises à la prostitution. Le centre "Regina Pacis", de Lecce, près de Salerne, accueille en effet les immigrés, venant en particulier d´Albanie, mais aussi des Kurdes, dont les passeurs se débarrassent sur les côtes italiennes.

Le pape a adressé ces paroles au centre de Lecce: "Ma pensée se tourne vers les représentants du centre d´accueil «Regina pacis» de Lecce, accompagnés de leur évêque, Mgr Cosmo Francesco Ruppi. (…) Je désire vous manifester mon appréciation pour ce que vos faites en faveur des réfugiés et, en bénissant le directeur et les volontaires du centre «Regina pacis» et vous tous, je vous exhorte à ne pas vous lasser de travailler pour les pauvres et les nécessiteux, en qui vous accueillez et servez Jésus lui-même".