Inauguration du Mémorial Lustiger, message du pape

Terre Sainte : "la valeur profonde de la réconciliation et de la fraternité"

Jérusalem, (Zenit.org) Pape François | 748 clics

Le pape François salue dans le cardinal Lustiger un « pasteur plein de foi et d’humanité », il « souhaite » que le mémorial en l’honneur du regretté cardinal-archevêque de Paris, inauguré à Abu Gosh, en Israël, « soit un signe qui aide les croyants à redécouvrir le sens réel du silence dans leur vie spirituelle ainsi que la valeur profonde de la réconciliation et de la fraternité entre tous les enfants de Dieu. »

Le nonce apostolique à Jérusalem, Mgr Lazarotto, a lu le message du pape François adressé à l'abbé d'Abu Gosh, le P. Charles Galichet, pour l’inauguration du Mémorial du Cardinal Lustiger à Abou Gosh, ce mercredi 23 octobre : « C’est avec joie que je vous lis le message que le pape François vient d’adresser au père Charles pour cette joyeuse occasion », a-t-il annoncé.

Le message est signé de Mgr Angelo Becciu, Substitut de la secrétairerie d’Etat, le Secrétaire d’Etat, Mgr Pietro Parolin étant en convalescence après une intervention chirurgicale.

Voici notre transcription à partir de l'enregistrement réalisé sur place.

A.B.

Message du pape François

Mon Révérend Père, Sa Sainteté le Pape François a bien reçu votre lettre par laquelle vous l’informiez que l’Association des juifs de France, en lien avec l’archidiocèse de Paris, et avec l’accord des autorités israéliennes et françaises réalisera  un mémorial en l’honneur du cardinal Lustiger au sein de votre abbaye : il vous en remercie vivement.

Heureux de pouvoir compter sur votre prière, le Saint-Père demande à saint Benoît d’obtenir que votre présence sur cette terre où la Révélation du Dieu vivant a atteint son sommet dans l’Incarnation de son Fils, soit source de paix et d’espérance pour cette région.

Il souhaite aussi que ce mémorial en l’honneur du cardinal Lustiger, pasteur plein de foi et d’humanité, soit un signe qui aide les croyants à redécouvrir le sens réel du silence dans leur vie spirituelle ainsi que la valeur profonde de la réconciliation et de la fraternité entre tous les enfants de Dieu.

En vous confiant à Notre Dame de la sainte espérance, le Pape accorde de grand cœur à tous les membres de la communauté  d’Abu Gosh une bénédiction particulière qu’il étend à toutes les personnes qui leur sont chères.

Je vous prie de croire, mon Révérend Père, à mon religieux dévouement.

Mgr Angelo Becciu,

Substitut de la Secrétairerie d’Etat