Inde : « l'espérance renaît en Orissa », déclare Mgr John Barwa

Fides évoque un « boum » des vocations

| 868 clics

ROME, jeudi 29 novembre 2012 (Zenit.org) – « En Orissa, l'espérance renaît. Nous le voyons au travers des nouvelles vocations qui représentent une injection d'espérance pour l'Eglise locale. Et au travers des gens qui vivent l'Année de la Foi avec enthousiasme, joie et confiance dans l'avenir » : c'est ce que déclare à l’agence vaticane Fides Mgr John Barwa, SDV, archevêque de Cuttack-Bhubaneswar, en Inde.

L'archevêque vient de se rendre en visite pastorale dans le district de Kandhamal où, le 21 novembre, il a ordonné le premier prêtre de l'histoire de ce district, le Père Sangram Senapati, de la Congrégation de la Mission (Lazaristes).


« La célébration a été caractérisée par une intense participation, le clergé, les religieux et des milliers de fidèles laïcs ayant témoigné leur joie et leur espérance » remarque Mgr Barwa.

L'archevêque explique que « les gens continuent à souffrir de gênes, de marginalisation, de discriminations, d'indigence mais cette situation n'a pas d'incidence négative sur la foi ».


Pensant aux cas de violences antichrétiennes de 2008, Mgr Barwa note : « Les fidèles ont pardonné à ceux qui leur ont fait du mal et le pardon a libéré leurs coeurs de la haine, leur rendant l'espérance en l'avenir ».


Dans le district de Kandhamal, l'archevêque a trouvé « une situation totalement pacifique » et les autorités civiles ainsi que la hiérarchie de la police locale ont exprimé leur satisfaction du fait que les problèmes du passé semblent surmontés.

« Certes, le chemin de la justice doit se poursuivre » précise Mgr Barwa mais l'atmosphère est sereine. L'Année de la Foi, raconte-t-il, sera marquée par sept autres ordinations sacerdotales : un autre prêtre lazariste sera ordonné en janvier 2013 alors que six prêtres diocésains recevront le sacrement de l'Ordre à Kandhamal après Pâques.

« Nous espérons et nous prions pour l'avenir de notre communauté, marquée par la souffrance, qui est fière d'être chrétienne » conclut-il.

Le Père Faustine Lucas Lobo, directeur national des OEuvres pontificales missionnaires en Inde, qui s'est lui aussi rendu en visite à Kandhamal au cours de ces dernières semaines, confirme à Fides que « les catholiques et les vocations à la vie sacerdotale et religieuse augmentent grâce à l'action de l'Eglise » et que les fidèles locaux sont « remplis de zèle missionnaire ».