Inde : La caritas au secours de millions de sans-abri

D’autres pluies et inondations sont à craindre

| 1408 clics


ROME, Jeudi 8 octobre 2009 (ZENIT.org) - Plus de 2,5 millions de personnes ont du fuir leurs habitations en raison des fortes pluies et inondations qui ont frappé les Etats du Karnataka et de l'Andhra Pradesh, dans le sud de l'Inde.  

D'autres pluies sont encore à prévoir et caritas Inde craint que le pire doive encore arriver, celles-ci risquant de rompre les berges des fleuves et inonder de vastes zones. 

Dans l'Andhra Pradesh, plus de 50 villages sont été complètement submergés ou abandonnés ; le fleuve Krishna a débordé ; la ville de Mantralayam est restée sous l'eau pendant plus d'une journée et celle de Kurnool est encore totalement inaccessible, rendant extrêmement difficiles les opérations de secours. 

« Nous n'avons jamais vécu une telle expérience », a déclaré le responsable de la caritas dans le sud de l'Inde, Ambrose Christy. « Ce sont les pires inondations depuis 100 ans et la situation pourrait empirer si les pluies augmentent ».

« La caritas est en mesure de fournir une assistance immédiate aux personnes qui ont du quitter leurs maisons, a-t-il ajouté. Pour le moment, le plus important est d'assurer la nourriture, les médicaments, l'eau potable et d'assurer la sécurité des personnes ».

« La caritas était préparée aux désastres dans certains villages concernés, si bien que les équipes communautaires ont pu intervenir de manière efficace et mettre à l'abri les personnes les plus vulnérables, comme les personnes âgées ou les handicapés », a-t-il souligné. 

Les partenaires diocésains de la caritas à Kurnool ont ouvert un camp d'assistance dans un couvent pour 300 personnes, fournissant également en eau et en sacs de nourriture les camps mis en place par le gouvernement. Actuellement, ils se concentrent sur les zones les plus reculées du district, encore sous les eaux. 

Les partenaires de la caritas à Mahabubnagar ont distribué de la nourriture à 1.000 personnes et projettent d'installer des camps pour les personnes déplacées, tout comme les partenaires de la caritas à Krishna et Guntûr, engagés dans la distribution de riz et d'huile.