Inde : La spiritualité, un « anti-stress », selon des psychologues catholiques

Congrès national dans le Kerala

| 1689 clics

ROME, Mardi 7 novembre 2006 (ZENIT.org) – La spiritualité est une arme efficace contre le stress, comme le recommandent des psychologues catholiques dans l’Etat indien du Kerala, indique « Eglises d’Asie », l’agence des Missions étrangères de Paris (eglasie.mepasie.org), dans son édition du 1er novembre (EDA n. 450).



Lors du 7e Congrès national des psychologues catholiques, qui s’est tenu à Sreekaryam, dans l’Etat du Kerala, les 30 septembre et 1er octobre, une centaine de participants, la plupart prêtres et religieux, se sont exprimés sur le thème de l’année, « l’ère des technologies de l’information et ses conséquences sur la société ». Entre autres choses, ils n’ont pas caché leurs inquiétudes quant aux conséquences du développement de ces technologies sur les employés des centres d’appels et leurs familles, souvent victimes du stress et de la pression au travail. Pour les aider, des psychologues catholiques proposent à leurs patients de se recentrer sur des valeurs spirituelles.

D’après Marshal Philip, un psychologue présent au Congrès de Sreekaryam, le secteur des centres d’appels s’est considérablement développé en Inde à la faveur des délocalisations d’entreprises multinationales, venues chercher en Inde une main-d’œuvre meilleur marché. Toutefois, ceux de leurs employés qui « n’arrivent pas à faire face au stress et à la pression » paient un lourd tribut, certains souffrant même d’« épuisement ».

Selon Gartner Group, une entreprise américaine de conseil et de recherche dans le domaine des technologies de l’information, près de 80 % des centres d’appels du monde entier se trouvaient en Inde en 2004, Bangalore étant reconnu comme le pôle des centres d’appels travaillant avec l’étranger.

Les employés de ces centres d’appels suivent plusieurs semaines de formation intensive en grammaire anglaise, en prononciation et locutions, afin de répondre rapidement, poliment et efficacement à des appels venant du monde entier. Beaucoup d’entre eux travaillent soit très tôt le matin, soit durant la nuit, afin d’assurer un service clientèle 24h/24. « Ils savent qu’ils doivent prendre soin de leur famille et passer du temps auprès de leurs proches, mais la pression professionnelle les rend prisonniers de leur lieu de travail, ce qui provoque des tensions et des frictions au sein de la cellule familiale », explique Marshal Philip.

Selon lui, de plus en plus de jeunes employés consultent des psychologues. « Même s’ils gagnent de très bons salaires et bénéficient de primes et d’avantages, ils n’éprouvent pas de satisfaction personnelle », puisque l’exigence continue de résultats les met sous pression constante. « Ils ont tout sauf du temps », fait-il remarquer.

Pour Marshal Philip, la meilleure manière de leur venir en aide est d’apporter des éléments de spiritualité dans leur vie quotidienne. « La psycho-spiritualité est le meilleur instrument pour minimiser le stress et les tensions », commente-t-il (1). Selon lui, le conseil « Croyez en Dieu, soyez bon et faites de bonnes actions » insuffle un nouvel élan aux employés stressés.

Le P. Jose Puthenveed, délégué du comité d’organisation du congrès, précise que, depuis 1999, les psychologues catholiques ont créé un forum qui rassemble aujourd’hui 600 membres de divers Etats de l’Inde. Chaque année, ils se réunissent pour « comprendre les derniers courants de leur profession et échanger leurs points de vue ». Selon lui, des entreprises des technologies de l’information semblent, depuis peu, se pencher sur les problèmes de stress et de surmenage qui affectent leurs employés. Une entreprise de technologies de l’information de Thiruvananthapuram a ainsi invité des psychologues catholiques à venir étudier l’impact des conditions de travail sur ses employés, car, selon le P. Jose Puthenveed, non seulement, « nous pouvons leur apporter des solutions individuelles mais également des solutions de groupe ». Pour Sr Celine Jose, qui a participé au congrès, « à l’ère des technologies de l’information, l’Eglise se doit apporter des stratégies permettant de retrouver un équilibre familial ».

(1) La psycho-spiritualité intègre une dimension spirituelle à l’analyse psychologique