Inde : monumentale statue de Jésus Miséricordieux à Sagar

Bénédiction par le card. Alencherry le 30 septembre

Rome, (Zenit.org) Anita Bourdin | 823 clics

Le cardinal George Alencherry, qui est à la tête de l’Église catholique syro-malabare, procédera à la bénédiction de la plus grande statue de Jésus en Inde, à Sagar, dans l’Etat du Madhya Pradesh, le 30 septembre, indique un communiqué du sanctuaire : un témoignage de la Miséricorde divine, à l’initiative de Mgr Anthony Chirayath, guéri miraculeusement.

Cette cérémonie se déroulera en présence de plus de 20 évêques et de nombreux pèlerins venus des Etats-Unis, du Canada, de France, d’Allemagne et d’Italie, ainsi que de milliers d’Indiens, chrétiens et non chrétiens,  tous dévots de la Miséricorde divine.

Avec 43 pieds de haut (environ 13 mètres), cette statue de la Miséricorde divine de Jésus est un monument visant à proclamer à tous ceux qui le cherchent que le Seigneur est toujours miséricordieux. Les habitants du lieu l’appellent « Dayasagar », c’est-à-dire Océan de Miséricorde, dans le sillage des enseignements de sainte Faustine Kowalska.

L'inspiration du 5 octobre 2007

La statue se dresse dans le couloir Nord-Sud, à 15 Km à l’Ouest de la ville de Sagar, dans le village de Khajooria Guru. Elle pèse 1, 5 tonne et est placée à hauteur de 13,5 mètres sur une structure en béton de 30,5 mètres pour la protéger de violentes tempêtes et des tremblements de terre. Elle est construite en matière thermodurcissable, avec une largeur de 5, 1 mètres de profondeur et 7,62 centimètres d’épaisseur. Les rayons qui partent du cœur de Jésus mesurent 6,4 mètres.

L’idée de cette statue monumentale germa d’abord dans l’esprit de Mgr Anthony Chirayath, évêque de Sagar, qui, le jour de la fête de sainte Faustine, le 5 octobre 2007, alors qu'il était en visite à San Francisco (EEUU), eut en vision une église de la Miséricorde divine. Il entendit un message intérieur lui ordonner de construire une église à Sagar, consacrée précisément à la Miséricorde divine. Dans cette vision, il vit des milliers de gens de toutes les croyances affluer aux pieds de Jésus et obtenir de multiples grâces. Au début, il ne prit pas ce message au sérieux, mais dans les jours qui suivirent, il apprit que deux autres personnes avaient eu des visions similaires, le même jour que lui. Et ces deux personnes étaient inconnues de l’évêque et vivaient sur d’autres continents.  

Apprenant l’intention de l’évêque, le recteur du Sanctuaire national de la Miséricorde Divine à Stockbridge (EEUU) lui donna une image sacrée de la Miséricorde divine peinte sur toile. Celui-ci la plaça dans la chapelle du Renewal Centre de Khajooria Guru. Le 9 novembre 2007, en présence de tous les prêtres du diocèse, de 40 religieuses et de nombreux laïcs, l’évêque procéda à la bénédiction de la peinture de la Miséricorde divine, consacra son diocèse à la Miséricorde divine, et éleva ce lieu au rang de sanctuaire diocésain. Il annonça que désormais il serait dénommé Dayasagar (Océan de Miséricorde).

Miséricorde et guérisons

La fête de la Miséricorde divine fut célébrée pour la première fois à Dayasagar le 30 mars 2008, en présence d’un millier de pèlerins. Des conférences spirituelles furent organisées, ainsi que l’adoration du Saint-Sacrement, des prières de guérison et des messes solennelles. Enfin, huit pèlerins témoignèrent qu’ils avaient été guéris durant les prières de guérison. Ce jour-là, Mgr Chirayath fut lui-même guéri miraculeusement d’un mal incurable. Plusieurs non-chrétiens participèrent également à cet événement.

Le 31 octobre 2008, l’évêque installa solennellement, dans la chapelle de la Miséricorde divine, la sainte relique de sainte Faustine, offerte au sanctuaire par le Supérieur général de la Congrégation des Sœurs de la Miséricorde, en Pologne. Le 1ermai 2011, Mgr Chirayath posa la première pierre de la fondation de la nouvelle église monumentale. L’idée initiale était d’installer une statue de 2,4 mètres de haut, mais l’artiste auquel l’œuvre fut confiée proposa une statue de 12 mètres qui, à la fin, fut modifiée pour atteindre 13,7 mètres.

Jouxtant le sanctuaire, un Renewal Centre peut accueillir aisément 50 personnes pour des temps de prière et de méditation. Les Sœurs de l’Adoration s’y adonnent précisément à l’adoration. Les gens y viennent pour y trouver une nourriture spirituelle. Des retraites y sont organisées et des prières de guérison s’y tiennent mensuellement ; ceux qui souhaitent y participer peuvent contacter le recteur du sanctuaire.