Indonésie : « Le message du pape facilitera le dialogue »

Message du 1er janvier 2011, commentaire de l’archevêque de Djakarta

| 1565 clics

ROME, Vendredi 16 juillet 2010 (ZENIT.org) - « La liberté religieuse est l'un des droits fondamentaux de la personne. Nous sommes heureux que le Saint-Père ait choisi de nous livrer une de ses réflexions sur ce thème, qui sera très utile à l'Indonésie ». Dans un entretien avec l'Agence Fides, Mgr Ignatius Suharyo, archevêque de Djakarta, accueille le thème choisi par Benoît XVI pour la célébration de la Journée mondiale pour la paix du 1er janvier 2011, « Liberté religieuse, voie pour la paix ».

« Pour nous, en Indonésie, il est toujours bon de discuter d'un thème si important et si délicat, et d'en faire un objet de réflexion, dans un contexte où il est parfois difficile de vivre et de réaliser pleinement le droit à la liberté religieuse », note l'archevêque.

L'Eglise indonésienne est très active dans le domaine du dialogue interreligieux, et agit dans le respect et sous la protection du Pancasila, les cinq lois fondamentales de l'Etat qui dessinent un état laïc, même si la population est à 85% musulmane. L'archevêque fait remarquer à Fides : « Il faut dire que le thème de la liberté religieuse, dans toutes ses différentes flexions, est toujours au centre des discussions, congrès, confrontations entre chefs religieux, dans la société civile et au niveau politique. Il est bon qu'on en parle et que ce soit un thème qui suscite des interrogations et des confrontations, qu'il soit objet et centre du dialogue. Malgré tout, en Indonésie, il y a des difficultés qui puisent leurs racines dans des causes historiques, sociales et politiques ».

Mgr Suharyo conclut : « Je suis certain que la réflexion du Saint-Père, que nous chercherons à approfondir, dans le dialogue avec d'autres communautés et à travers un maximum de diffusion, pourra nous aider dans les relations avec les autres chefs et communautés religieuses ».