Indulgences spéciales à l’occasion de l’année Paulinienne

Décret de la Pénitencerie apostolique

| 1216 clics

ROME, Mardi 13 mai 2008 (ZENIT.org) - La Pénitencerie apostolique publie un décret par lequel le pape Benoît XVI accorde des indulgences spéciales, à l'occasion des deux mille ans de la naissance de l'Apôtre Paul, souligne l'agence vaticane Fides.

Le décret, qui porte la date du 10 mai, Vigile de la Pentecôte, et qui sera valable pendant toute l'Année paulinienne, établit qu'est accordée l'Indulgence plénière à tous les fidèles qui « purifiés comme il se doit par le Sacrement de Pénitence, et nourris par la Sainte Communion, visiteront avec piété sous forme de pèlerinage la basilique papale de Saint-Paul-hors-les-Murs sur la Voie d'Ostie, et prieront aux intentions du Souverain Pontife ».

L'Indulgence plénière pourra être obtenue une fois pas jour, pour eux-mêmes et pour leurs défunts. En outre « il est établi et précisé ce qui suit : les fidèles, en plus d'élever leurs prières et leurs suppliques devant l'autel du Saint-Sacrement... devront aller à l'autel de la Confession et réciter avec piété le Notre Père et le Je Crois en Dieu, en ajoutant des invocations pieuses en l'honneur le Bienheureuse Vierge Marie et de Saint Paul. Et que cette dévotion soit toujours unie étroitement à la mémoire du Prince des Apôtres, saint Pierre ».

Les fidèles des différentes Eglises locales, ayant accompli les conditions habituelles (Confession, Communion et prière aux intentions du Souverain Pontife), pourront gagner l'Indulgence Plénière « s'ils participent pieusement à une cérémonie sacrée ou à un exercice, célébrés publiquement en l'honneur de l'Apôtre des Nations : les jours de l'ouverture solennelle et de la clôture de l'Année Paulinienne, dans tous les endroits consacrés ; en d'autres jours déterminés par l'Ordinaire du lieu, dans les lieux consacrés à Saint Paul, et, pour l'utilité des fidèles, dans d'autres lieux désignés par l'Ordinaire du lieu ».

Enfin, les malades pourront gagner l'Indulgence Plénière aux conditions habituelles, « pourvu qu'ils s'unissent spirituellement à une célébration jubilaire en l'honneur de Saint Paul, en offrant à Dieu leurs prières et leurs souffrances pour l'unité des Chrétiens ».