Inquisitio ? Les Mille signes de Mgr Podvin

Une « manière tendancieuse d'honorer l'histoire »

| 1796 clics

ROME, mercredi 4 juillet 2012 (ZENIT.org) –  « Dommage », c’est un peu ce qui résume le mieux ce « Mille signes » du secrétaire de la Conférence des évêques de France, Mgr Bernard Podvin, à propos d’une série télévisée française inspirée par une vision de l’Inquisition pas vraiment en phase avec les dernières recherches historiques sur la question. On peut même y voir une « manière tendancieuse d'honorer l'histoire humaine et religieuse », écrit-il.

Dommage! En préparation au Grand jubilé de l'An 2000 la commisison historique et théologique du Jubilé a elle-même planché sur "les inquisitions": il s'agissait de "faire la vérité" sur l'histoire de l'Eglise. Dommage que les réalisateurs de cette "fiction" aient été en retard d'un train... le train des historiens. 

À SUJET DÉLICAT, TRAITEMENT DIGNE !

Inquisitio ? Tel est le titre d'une saga télévisée de l'été.

Programmée, hélas, à heure de grande écoute.

Plusieurs universitaires médiévistes, peu suspects de complaisance envers l'Eglise catholique, nous disent combien ils sont atterrés par cette série.

Citons, entre autres points scandaleux, le traitement indigne réservé à la grande mystique Ste Catherine de Sienne...

Parce que cette période historique est extrêmement difficile pour tous, elle requiert d'autant plus un service délicat et éminent de la vérité.

Quand un tel parti-pris aimante une production, qu'a t'elle encore de ... culturelle ?

Je pleure et m'indigne de songer qu'à l'audimat, beaucoup risquent de se croire  instruits par cette manière tendancieuse d'honorer l'histoire humaine et religieuse ...

Mgr Bernard Podvin

Porte-parole

Conférence des Evêques de France