Intention missionnaire de septembre : Priorité à la formation permanente

Commentaire du cardinal Ricardo J. Vidal

| 1180 clics

ROME, Jeudi 31 août 2006 (ZENIT.org) – L’agence vaticane Fides publie ce commentaire de l'intention de prière missionnaire proposée par Benoît XVI, dû au cardinal Ricardo J. Vidal, archevêque de Cebu, aux Philippines.



Au cours du mois de septembre le pape Benoît XVI priera spécialement « Pour que dans les territoires de mission, le peuple de Dieu tout entier perçoive sa propre formation permanente comme prioritaire ».

Commentaire de l'intention Missionnaire proposée par le pape Benoît XVI

Les missionnaires se considèrent souvent comme des évangélisateurs. Leur zèle missionnaire les amène à se concentrer sur la nécessité de partager leur Foi, dans l'espérance de conduire tous les hommes et les femmes au Christ. Cependant les missionnaires sont aussi conscients que la façon authentique de proclamer l'Evangile est de le vivre dans leur vie et ainsi de devenir des témoins vivants du Seigneur Ressuscité. Les missionnaires doivent donc être davantage motivés par le désir d'approfondir leur rapport avec le Seigneur que par le besoin de partager leur foi.

Le Peuple de Dieu dans les territoires de mission doit être conscient de cette nécessité de connaître davantage le Seigneur et d?avoir un rapport plus étroit avec Lui. Dans chaque cœur il y a le germe de la foi qui, si ses dynamiques sont suivies simplement, mène à une intimité de plus en plus profonde avec le Seigneur. Cette foi se résume à la formation permanente, un second procédé pour lequel les missionnaires sont envoyés, mais ils sont aussi appelés à passer un moment de silence avec le Seigneur, comme le firent les apôtres eux-mêmes à l'époque.

Le Peuple de Dieu dans les territoires de mission est aussi appelé à être contemplatif, la Bonne Nouvelle qu'ils ont reçue des missionnaires ne propose pas seulement un mode de vie, mais aussi un « visage à contempler », comme le souligne le Pape Jean-Paul II dans « Novo Millennio ineunte ». C'est dans cette contemplation qu'ils sont vraiment transfigurés et deviennent ses témoins dans toutes les nations. Card. Ricardo J. Vidal.