Intentions de prière du pape François pour octobre 2013

La Parole de Dieu, ça nous bouge !

Rome, (Zenit.org) P. Frédéric Fornos, S. J. | 1590 clics

Chaque mois le pape François nous confie deux intentions de prière, deux défis qu’il discerne pour notre monde et la mission de l’Eglise :

Octobre - Intention de prière universelle : les personnes qui perdent espoir
Prions pour que ceux qui se sentent écrasés par le poids de la vie, jusqu'à en désirer la fin, puissent ressentir la proximité de l'amour de Dieu.

Octobre - Intention de prière pour l'évangélisation : la Journée Missionnaire Mondiale
Pour que la célébration de la Journée Missionnaire Mondiale rende tous les chrétiens conscients d'être non seulement destinataires, mais aussi annonciateurs de la Parole de Dieu.

Le Père Frédéric Fornos, qui succédera dans les prochains mois à l’actuel Directeur général Délégué de l’Apostolat de la prière et du MEJ, commente pour ZENIT le défi de la Journée Missionnaire Mondiale. L’intention concernant « les personnes qui perdent espoir » est traitée dans le webmagazine gratuit « Prier au cœur du monde » dans la rubrique « Dernière minute ».  

La Parole de Dieu, ça nous bouge !

Le mois d'octobre - mois de la mission universelle de l'Eglise - nous donne l’occasion chaque année de nous interroger : ma vie a-t-elle suffisamment la saveur de l’Evangile au point que les autres puissent y reconnaître quelque chose du style de Jésus, malgré mes limites et mes obscurités ? Mon expérience de Dieu, ma rencontre personnelle avec le Christ Ressuscité, me pousse-t-elle à parler de Lui aux autres, à partager cette Bonne Nouvelle ? Y répondre c’est découvrir le sens du défi de ce mois.

« L’annonce de l’Évangile est inséparable du fait d’être disciples du Christ » dit le Pape François. La mission n’est pas en effet un devoir ou une obligation, mais un trop plein intérieur de bonheur qui déborde et que nous ne pouvons que partager. Lorsque cela n’est pas le cas nous avons à interroger notre vie spirituelle, notre relation personnelle à Jésus-Christ.

J’ai rencontré dernièrement, lors d’un pèlerinage, une jeune femme qui rayonnait. Le trop plein de ce qu’elle vivait dans sa relation avec Jésus débordait dans sa présence silencieuse et contemplative, sa recherche de la solitude et la lumière de son visage. Tout en elle parlait de Lui. Il me semblait évident qu’elle était amoureuse de Jésus. Comme je l’interrogeai, elle m’a répondu qu’elle désirait suivre Jésus dans la vie religieuse. Cela m’a beaucoup touché car je me suis rendu compte que mon cœur s’était attiédi. Bien sûr j’aime Jésus, je médite sa Parole, et par moments mon cœur est brûlant, mais il y a aussi des périodes où je m’éloigne de Lui, où d’autres choses remplissent mon cœur et étouffent l’essentiel… Cette rencontre a réveillé mon amour pour le Seigneur.

Le P. Pedro Arrupe, qui fut Supérieur général de la Compagnie de Jésus (1965-1983), disait :

« Rien n’est plus simple que de trouver Dieu:
cela équivaut à ‘’tomber amoureux’’,
dans un sens absolu, définitif.

Si tu es amoureux,
ce qui va saisir ton imagination
affectera tout, désormais.
C’est ce qui te décide
à te lever chaque matin,
qui t’inspire durant tes soirées,
ce à quoi tu occupes tes week-ends,
ce que tu lis,
les personnes que tu rencontres,
ce qui brise ton cœur
et ce qui t’émerveille
te donnant joie et gratitude.

Tombe amoureux,
demeure dans l’amour,
et l’amour décidera de tout. »

Lorsque nous faisons cette expérience, lorsque notre relation à Jésus-Christ est une relation vivante, personnelle, intime, notre cœur déborde et nous ne pouvons pas ne pas parler de Lui et le faire le connaître à d’autres. L’amour est contagieux. L’annonce de la Bonne Nouvelle trouve sa source dans cette rencontre avec le Christ.

Pour que notre cœur ne se refroidisse pas nous avons à nourrir cette relation avec Jésus-Christ à l’écoute de la Parole de Dieu. C’est en méditant les Evangiles que j’ai rencontré Jésus-Christ et suis devenu chrétien. Méditer les Evangiles, les paroles et les gestes de Jésus, nous apprend à le connaître davantage, avec le cœur, et à l’aimer. C’est en découvrant que « Celui qui est à la source de la vie » avait le visage d’un Père et qu’Il avait envoyé son Fils, que je me suis senti appelé à mon tour à annoncer la Bonne nouvelle de l’amour, comme les apôtres, au service de la mission du Christ.

Puisse ce mois d’octobre renouveler en chacun de nous ce feu des commencements !

P. Frédéric Fornos, jésuite


« Il est urgent de faire resplendir à notre époque la bonne vie de l’Évangile au travers de l’annonce et du témoignage et cela à l’intérieur même de l’Église (…). Évangéliser n’est jamais un acte isolé, individuel, privé mais toujours ecclésial » - Pape François – Journée Mondiale des Missions 2013

L’Apostolat de la prière est le service officiel des intentions de prière du Pape :
www.apostolat-priere.org