Internet, instrument utile à l’évangélisation, par Mgr Foley

| 1582 clics

ROME, Mercredi 8 juin 2005 (ZENIT.org) – « L’Eglise est universelle et sa mission consiste à annoncer l’Evangile à tous les peuples ; et donc Internet peut être considéré comme un instrument utile à cette fin », a déclaré le président du Conseil pontifical pour les Communications sociales, Mgr John P. Foley. Une intervention particulièrement soulignée par Fides, l’agence vaticane du dicastère missionnaire.



Mgr Foley a en effet affirmé le 6 juin, à Rome, lors d’une rencontre sur le thème : « Internet et l’Eglise catholique en Europe », organisée par le Conseil des Conférences Episcopales Européennes (CCEE) : « On peut trouver Dieu aussi sur le réseau. Et parmi les millions de personnes qui naviguent chaque jour sur Internet, beaucoup peuvent tomber sur des paroles d’espérance en se confrontant avec d’autres expériences culturelles et spirituelles, en abattant les barrières idéologiques, jusqu’à la découvrir des horizons nouveaux ».

« Internet peut être une nouvelle voie vers Dieu, un appel pour l’Eglise à s’interroger sur l’opportunité des nouveaux moyens pour informer, éduquer, prier et évangéliser, pour apporter en tout lieu la Parole de Dieu, pour atteindre aussi ceux qui vivent dans la solitude et qui peut-être n’ouvriraient jamais la porte de leur maison », disait encore Mgr Foley.

Le message de Jean Paul II pour la XXXVIe Journée mondiale des Communications sociales 2002 avait pour thème, rappelait Mgr Foley : « Internet, nouveau forum pour proclamer l’Evangile ». Le pape Wojtyla y invitait l’Eglise à « avancer au large sur la toile ».

« L’Eglise est universelle et sa mission consiste à annoncer l’Evangile à tous les peuples ; et donc Internet peut être considéré comme un instrument utile à cette fin, grâce aux possibilités de la globalisation virtuelle qui sont sa principale caractéristique. Il est donc naturel que l’Eglise considère cette nouvelle possibilité offerte par les moyens de communication sociale, qui abat les frontières géographiques, raccourcit les distances entre pays et cultures, ouvre à l’humanité entière de grandes occasions de connaissance », a souligné Mgr Foley.

« En tant que dépositaire de la Révélation de Dieu, l’Eglise, a la tâche, disait encore Mgr Foley, de communiquer la Parole, et elle doit encourager l’utilisation d’Internet pour le bien commun, pour le développement de la paix et de la justice, dans le respect de la dignité de la personne, et avec un esprit de solidarité ».

Mgr Foley invitait cependant au discernement en disant : « Cet instrument a la capacité de mettre en contact entre eux des millions de réseaux, de créer une immense banque de données, en montrant qu’il n’est pas seulement un moyen de divertissement, mais un véhicule de travail, d’approfondissement culturel et spirituel également. Internet est donc l’aréopage de notre temps, un instrument pour diffuser le message chrétien ; mais il faut éduquer à son utilisation parce que, comme dans toute réalité qui nous entoure, l’élément positif se heurte à l’élément négatif, en créant la confusion et de fausses valeurs ».