Internet : S'il y a de la place pour le Christ, il y en aura pour l'homme

Selon le chargé de la communication du patriarcat de Lisbonne aux évêques réunis à Rio

| 1374 clics

ROME, Mercredi 20 juillet 2011 (ZENIT.org) – Promouvoir le Christ sur Internet peut faire de cet espace quelque chose d’authentiquement humain, estime le responsable de la communication du patriarcat de Lisbonne.

Le père António Rego, directeur du secrétariat national des communications du patriarcat de Lisbonne, est intervenu à Rio de Janeiro, au Brésil, dans le cadre du premier séminaire pour les évêques sur la communication. Son intervention avait pour thème : « La personne du numérique : transformations anthropologiques dans la société de l’information ».

Selon le responsable portugais, « s’il n’y a pas de place pour le Christ (sur Internet) il n’y aura pas de place pour l’homme ».

« Internet permet à des milliards d’images d’apparaître sur des millions d’écrans d’ordinateurs de toute la planète. Mais de cette galaxie d’images et de sons le visage du Christ émergera-t-il, entendrons-nous sa voix ? », s’est-il interrogé.

Au cours de son intervention devant un parterre de 62 évêques, le père Rego a souligné que le Concile Vatican II, déjà à l’époque, avait voulu donner à la communication une empreinte humaine, en utilisant l’expression « moyens de communication sociale ». Avec l’homme au centre. C’est l’homme que l’on communique, a-t-il rappelé.

Le père Rego a aussi rappelé les paroles du pape Benoît XVI, en 2010, disant que le devoir de celui qui œuvre dans les médias, comme consacré, est d’aplanir la route pour de nouvelles rencontres.

« Ilnous faut garantir la qualité du contact humain et l’attention aux personnes et à leurs vraies nécessités spirituelles, en leur offrant, dans cette nouvelle ère du numérique, les signes qui leur permettront de reconnaître le Seigneur », a-t-il commenté.