Irak : Attentats contre des chiites et agressions de chrétiens

La population vit dans la terreur

| 1313 clics

ROME, mercredi 7 décembre 2011 (ZENIT.org) – Chiites - et chrétiens - sont dans le colimateur des fondamentalistes qui viennent de perpétrer de nouvelles attaques à la bombe à l'occasion de l'Ashura, déplore l’agence catholique italienne AsiaNews.

Six bombes, dont deux voitures piégées, ont explosé à Bagdad et dans les villes de Hilla et Latifiya, au sud de la capitale faisant près de 30 morts et 80 blessés.

Celles-ci visaient spécifiquement les pèlerins musulmans venus fêter l’Ashura, en souvenir du martyre de l’imam Husayn, au VIIème siècle, devenu depuis longtemps prétexte d’attentats et de violences de la part de la minorité sunnite.

La situation s’est aggravée après la chute du régime de Saddam Hussein et l’occupation militaire américaine qui s’achèvera à la fin du mois.

D’après des informations de l’agence AsiaNews, les chrétiens auraient eux aussi été victimes ces jours-ci d’agressions, notamment à Zakho, au Kurdistan, où un groupe de fondamentalistes s’est mis à attaquer et détruire des dizaines de magasins de liqueurs, un hôtel et des centres de massage, blessant une trentaine de personnes au moins.

Ces attaques, poursuit l’agence, se sont poursuivis les jours suivants à Dohok, et à Bagdad, où les gérants de magasins de liqueurs auraient reçu des lettres de menace contre leurs commerces.

Selon des sources chrétiennes anonymes rapportées par AsiaNews, les fondamentalistes seraient engagés dans une campagne d’intimidation antichrétienne, planifiée dans ses moindres détails, pour décourager les kurdes dans leur soutien à la résistance syrienne.

Isabelle Cousturié