Irak : Benoît XVI reçoit des blessés de l’attaque du 31 octobre

Préoccupation de l’Eglise pour les chrétiens victimes de violences

| 1918 clics

ROME, Mercredi 1er décembre 2010 (ZENIT.org) - Le pape Benoît XVI a rencontré ce matin à l'occasion de l'audience générale, des blessés de l'attaque du 31 octobre dans la cathédrale syro-catholique de Bagdad, et des membres de leur famille.

Ces 36 blessés ont été accueillis, à la demande du cardinal secrétaire d'Etat Tarcisio Bertone, à l'hôpital Gemelli de Rome.

L'audience a duré une dizaine de minutes. Les images ont été reprises par les journaux télévisés italiens de la mi-journée.

Le directeur de la salle de presse du Saint-Siège, le P. Federico Lombardi, a confié à Zenit que le pape a rencontré le groupe dans une petite salle proche de la salle Paul VI, après l'audience générale, en présence de Mgr Filoni.

« C'était, souligne le P. Lombardi une nouvelle façon de manifester la grande proximité et la préoccupation du pape et de l'Eglise universelle pour le sort des chrétiens non seulement en Irak, mais aussi dans les autres régions du Moyen Orient, et du monde, là où ils sont victimes de violences et d'injustices ».

Benoît XVI, précise la même source, a tenu à saluer chacun personnellement, et leur a dit spontanément quelques paroles exprimant sa « proximité », pour les « réconforter » et les assurer de sa « prière ». Il a regardé « les photos de quelques victimes de l'attentat ».

Ancien nonce à Bagdad, « aux moments les plus dramatiques du conflit », Mgr Fernando Filoni, substitut pour les affaires générales de la secrétairerie d'Etat, s'était pour sa part rendu, le 18 novembre, « après leur arrivée », à la Polyclinique Gemelli de Rome pour rencontrer les blessés accueillis en Italie et leurs accompagnateurs, au nom du pape. Il demeure « particulièrement proche du peuple et des chrétiens d'Irak », a souligné le P. Lombardi.

Anita S. Bourdin