Irak : décès du patriarche syro-orthodoxe Ignace Zakka Ier Iwas

"Un leader spirituel exceptionnel, courageux et sage"

Rome, (Zenit.org) Anne Kurian | 433 clics

Le patriarche Ignace Zakka Ier Iwas, patriarche syro-orthodoxe d'Antioche et de tout l'Orient, est décédé le 22 mars 2014 en Allemagne, à l'âge de 80 ans. Le pape salue « un leader spirituel exceptionnel, courageux et sage ».

Le patriarche irakien, connu pour son engagement œcuménique, avait participé au Concile Vatican II en qualité d'observateur et avait été entre autres président du Conseil œcuménique des Églises (COE) de 1998 à 2006.

Après avoir été archevêque de Mossoul et de Bagdad, il était depuis 1980 le 140e primat de l’Église syriaque orthodoxe.

Dans un télégramme de condoléances envoyé à l’Église syriaque orthodoxe, le pape François exprime sa « profonde tristesse » : « Le monde chrétien dans son entier a perdu un leader spirituel exceptionnel, courageux et sage. »

Il salue sa conduite du peuple « en des temps très difficiles » : « après son élection comme patriarche en 1980, Sa Sainteté a été un témoin » au milieu des « violents conflits successifs qui ont semé la mort et des souffrances indicibles au Moyen-Orient ».

Le pape rend hommage à « un homme de dialogue et de paix à l'égard des disciples de toutes les traditions religieuses ». Il rend grâce en particulier pour « son travail constant pour améliorer les relations entre les chrétiens ».

Il rappelle également « sa contribution extraordinaire pour renforcer la communion entre chrétiens syro-orthodoxes et fidèles catholiques ».

Le pape François assure de « la proximité de tous les catholiques » par la prière, souhaitant « que le Tout-Puissant l'accueille dans son royaume et lui accorde le repos éternel », et « que la mémoire de son long et dévoué service à l’Église » soit « un encouragement pour tous ».