Irak : L’AED vient en aide aux chrétiens pour Noël

Distribution de vivres à plus de 750 familles

| 1584 clics

ROME, Lundi 22 décembre 2008 (ZENIT.org) - Pour aider les chrétiens irakiens à vivre Noël, l'œuvre internationale d'aide pastorale Aide à l'Eglise en détresse (AED) distribue des colis de vivres à plus de 750 familles ayant fui les persécutions.

Les paquets ont été distribués dans les villages du nord du pays, où des milliers de chrétiens ont trouvé refuge dans des habitations de fortune après le déclenchement d'une campagne de violence et d'intimidation à Bagdad et à Mossoul.

Ce sont les Filles de Marie Immaculée (sœurs chaldéennes) basées dans la ville kurde de Zakho qui ont procédé à la distribution des colis de maison en maison.

« Les sœurs m'ont dit combien les personnes étaient reconnaissantes de recevoir ces paquets, a rapporté le P. Bashar Warda, coordinateur du projet, comme l'explique un communiqué de l'AED. Beaucoup d'entre eux luttent vraiment car ils ont laissé derrière eux tout ce qu'ils possédaient pour venir dans le nord du pays ».

Les paquets, qui contiennent du riz, du sucre, de l'huile, de la sauce tomate, de la viande en boîte, du lait en poudre et du fromage, ont été distribués aux communautés vivant autour de Zakho et Mossoul.

« Les gens sont fatigués de devoir faire la queue pour les aliments de base et sont très contents de la qualité des vivres que leur distribuent les sœurs », a souligné le P. Warda, recteur du Séminaire de St Peter, aujourd'hui à Ankawa, dans la banlieue d'Erbil, la capitale kurde.

D'autres aides ont été distribuées à des familles pauvres de Bagdad.

Le soutien de l'AED s'est également concentré sur Mossoul où sont revenus la plupart des 15.000 personnes qui avaient quitté la ville les mois passés suite à la vague de violences et d'intimidations.

Le P. Warda affirme que les conditions de sécurité se sont beaucoup améliorées, redonnant espoir aux chrétiens de Mossoul. Seuls les plus pauvres étaient restés en ville et avaient un besoin désespéré d'aide.

Dans cette région, Noël sera fêté en sourdine, surtout à Mossoul où, pour la quatrième année consécutive, la messe de minuit a été annulée, a conclu le religieux.