Irak: le P. Raphael Kutaimi reçu par le pape

Un survivant du massacre du 31 octobre 2010

Rome, (Zenit.org) | 548 clics

Le site Ankawa.com publie des photos de la rencontre, au Vatican, entre le pape François et le Père  Raphael Kutaimi, le vieux prêtre syro-catholique qui a survécu au massacre perpétré le 31 octobre 2010 dans l’église syro-catholique de Notre Dame du Salut, à Bagdad, explique "Bagdad Hope" (http://www.baghdadhope.blogspot.it/2013/05/il-pensiero-e-lamore-del-papa-per-liraq.html).

Le Père Kutaimi était resté enfermé dans la sacristie avec des fidèles pour échapper à la furie aveugle des assassins, qui avaient fait irruption au moment de la messe de l’après-midi et qui avaient tenu les fidèles en otage pendant des heures, tuant des dizaines d’entre eux avant de mourir eux-mêmes. Le P. Kutaimi avait été gravement blessé pendant l’assaut et il avait dû être transféré en France, avec d’autres survivants qui avaient besoin de soins médicaux.

C’est précisément de la France que le Père Kutaimi est arrivé au Vatican pour concélébrer avec le pape, le 2 mai, la messe matinale dans la chapelle de la Maison Sainte-Marthe. A cette occasion, le pape François ne s’était pas contenté de l’embrasser fraternellement mais il lui avait baisé les mains en signe d’un grand respect et d’amour.

Le Père Kutaimi, aujourd’hui curé émérite, est né à Mossoul en 1943 ; il a servi la communauté syro-catholique de Bagdad pendant 35 ans. 

Traduction d'Hélène Ginabat