Irak : Le synode de l’Eglise chaldéenne convoqué par Jean-Paul II à Rome

En vue de l’élection du patriarche

| 658 clics

CITE DU VATICAN, Mercredi 29 octobre 2003 (ZENIT.org) – Le synode de l’Eglise chaldéenne est convoqué par Jean-Paul II à Rome les 2 et 3 décembre prochain, indique une déclaration du directeur de la salle de presse d Saint-Siège.



Le Synode des Evêques de cette Eglise doit en effet procéder à l'élection du Patriarche de Babylone des Chaldéens.

Le patriarche Raphaël Ier Bidawid est en effet décédé le 7 juillet dernier à l'âge de 81 ans.

On comprend l’enjeu d’une telle élection dans le contexte international et religieux de l’Irak.

Le 12 juin 2000, le pape a reçu en audience au Vatican les pères de l’Eglise chaldéenne réunis en synode. Et il avait déjà adressé ses affectueuses pensées au peuple irakien. Un jubilé de cette église avait été célébré en rite chaldéen à Rome.

Selon le droit canon des Eglises orientales, « si l'élection ne donne aucun résultat
dans les quinze jours qui suivent l'ouverture du Synode des Evêques de l'Eglise Patriarcale, la décision est alors prise par le Pontife romain ».

L’Eglise de Babylone qui a son siège à Bagdad fait partie des antiques Eglises orientales qui se considèrent comme filles de l’apôtre saint Thomas.

Elle appartient à l’une des 5 familles des Eglises orientales, chacune ayant ses rites et des traditions, aux côtés des Eglises d’Alexandrie, d’Antioche, de Constantinople et l’Eglise arménienne.

Florissante aux temps apostoliques, cette Eglise chaldéenne est fière de ses nombreux saints et martyrs. Elle s’est développée jusqu’en Inde, donnant naissance à l’Eglise syro-malabare. Et, peu à peu, elle s’est identifiée avec le destin du peuple irakien.