Irak : prière et jeûne pour stopper l'hémorragie des chrétiens

Appel de Mgr Sako pour l'entrée en carême

Rome, (Zenit.org) Rédaction | 465 clics

Le patriarche de Babylone des Chaldéens, Louis Raphaël I Sako appelle à prier et jeûner pour stopper l’hémorragie des chrétiens en Irak.

A l’approche de l’entrée en Carême (3 mars 2014), il adresse un message aux membres de son Eglise et à tous les chrétiens d’Irak, rapporté par l’agence vaticane Fides.

Il rappelle que l’identité chrétienne est ancrée « dans les profondeurs de l’histoire et de la géographie irakiennes depuis 2000 ans » : quitter le territoire équivaut donc à « se séparer des attaches, des racines et sources limpides » qui les lient à leur pays.

Pour le patriarche, les chrétiens d’Irak doivent « persévérer et espérer », en évitant d’écouter ceux qui leur font peur et les poussent à quitter leur nation. Ces personnes « ne veulent pas votre bien. Nous sommes ici parce que Dieu le veut, et nous restons ici avec l’aide de sa grâce pour jeter des ponts et collaborer avec nos frères musulmans pour le développement de notre pays ».

« Je vous demande de jeûner et de prier afin que les chrétiens n’émigrent pas », peut-on lire dans le message. Le patriarche demande également de prier pour la Syrie, pour le Liban et pour toute la région, afin que le temps de l’angoisse se termine.

En Irak, conclut-il, il est urgent d’ouvrir « une nouvelle page avec les prochaines élections », de manière à ce que le pays puisse retrouver « la paix et la sécurité, pour le bien de tous les citoyens ».

Traduction d’Océane Le Gall