Iraq: La situation humanitaire s'aggrave d'heure en heure à Ninive

| 384 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 8 avril 2003 (ZENIT.org) - La situation humanitaire s'aggrave d'heure en heure à Ninive, ville du nord de l'Iraq, non loin de Mossoul: plus de 10.000 réfugiés sont arrivés de Bagdad.



C'est ce que déclarent des sources de l'Eglise locale contactées par l'Agence Fides Fides, agence internationale, organe de la congrégation pour l'Evangélisation des Peuples.

" Nous espérons aussi que ceux qui prendront le pouvoir seront en mesure d'éviter une guerre civile", indique la source de Fides.

"La ville compte environ 25.000 habitants, et, avec 10.000 réfugiés qui sont déjà arrivés, et ceux qui ne cessent d'arriver, la situation humanitaire s'aggrave d'heure en heure. La ville qui est habitée essentiellement par des chrétiens, a peu de réserves de nourriture et de médicaments, et tous les habitants recueillent vivres et denrées de première nécessité pour les réfugiés. C'est un moment difficile, mais la solidarité est très forte. Notre ville n'a pas d'installations militaires qui puissent devenir une cible pour les bombardements. Mais les forces kurdes sont à une trentaine de kilomètres de là, et nous redoutons que cette région soit elle aussi gagnée par la guerre. Il y a six jours, une localité de 10.0000 habitants qui se trouve à 5 km de Ninive a été bombardée, et il y a eu 5 morts et 20 blessés. Les gens souffrent beaucoup, et dans tout l'Iraq, on commence à ressentir le manque de vivres et de médicaments. Nous avons besoin d'aides. Nous espérons aussi que ceux qui prendront le pouvoir seront en mesure d'éviter une guerre civile. Nous notons déjà des signes d'une forte dégradation de la sécurité dans les régions où les forces de l'ordre ont disparu, avec des pillages et des violences ".