Irlande : Les chrétiens appelés à voter selon les valeurs évangéliques

Les évêques rappellent l’urgence de lutter contre la pauvreté, surtout chez les enfants

| 1147 clics

ROME, Mercredi 4 mai 2011 (ZENIT.org) - En vue des élections législatives, jeudi, en Irlande du nord, les évêques demandent aux électeurs de tenir compte les questions relatives à la pauvreté, surtout chez les enfants.

Le Conseil catholique d'Irlande du Nord sur les questions sociales (NICCOSA), un sous-comité de la conférence des évêques catholiques d'Irlande, a organisé récemment une rencontre pré-électorale à Belfast sur le thème : «  De la crise à l'espoir : travailler pour atteindre le bien commun », reprenant le thème d'un document publié par la conférence épiscopale en février dernier.

Dans son intervention à la rencontre, Mgr Noël Treanor, évêque de Down et Connor, et président de la Commission épiscopale pour les questions sociales et internationales, a déclaré souhaiter « une réponse concertée et stratégique » de la part de tous ceux qui devront être élus pour les institutions politiques du pays, soulignant, entre autres, que les évènements dramatiques survenus dans le système bancaire, ces dernières années, ont eu de profondes conséquences aussi bien pour les personnes individuelles que pour les économies nationales ».

« L'Irlande est une interface unique dans cette crise mondiale », a-t-il relevé. « Elle doit répondre aux coupes dramatiques des dépenses publiques sur lesquelles elle n'a aucun contrôle efficace à cause de la situation économique au Royaume Uni ».

Mgr Treanor a affirmé que la prochaine assemblée doit reconnaître les nécessités urgentes de la société et qu'elle doit chercher à y répondre en établissant « des partenariats entre les communautés locales et tous les agents du capital social qui contribuent au bien être et à la qualité de vie de ces communautés ».

Et « le secteur où l'urgence se fait le plus sentir, est probablement le secteur de la pauvreté infantile », a poursuivi l'évêque, soulignant qu'en Irlande du Nord, la pauvreté chez les enfants atteint des proportions qui dépassent très largement celles de toutes les régions du Royaume Uni et de la République d'Irlande.

Après un fléchissement dans la période entre 2000 et 2005, Mgr Treanor relève, au regard de statistiques, une augmentation du nombre d'enfants du pays vivant dans un état de pauvreté absolue, ces trente dernières années.

« Ceci est une accusation terrible à nos priorités sociales et économiques comme société », a-t-il commenté.

« Plus de 100.000 enfants d'Irlande du Nord vivent dans la pauvreté », a-t-il dénoncé. « Ceci est inacceptable. Pour chaque citoyen l'horreur de cette pauvreté doit être une question fondamentale pour déterminer pour quel parti et pour quelle politique voter aux prochaines élections ».

Pour les chrétiens, a-t-il rappelé, « donner la priorité à cette question est un devoir fondamental de justice qui vient directement de l'impératif évangélique selon lequel la priorité doit être donnée aux ‘petits' de Dieu ».