Israël condamne les tags contre un couvent franciscain

Déclaration de l'ambassade près le Saint-Siège

| 947 clics

A. Bourdin

ROME, mercredi 3 octobre 2012 (ZENIT.org) – Israël condamne le geste de qui a tagué des graffiti insultants sur la porte d’un convent franciscain de Jérusalem.

L’ambassade d’Israël près chez le Saint-Siège publie en effet, ce 3 octobre, un communiqué, en anglais, condamnant ces graffiti trouvés sur la porte d’entrée du couvent du Mont Sion.

“Nous déplorons totalement ce comportement et nous le condamnons absolument. Ces actes sont en complète contradiction avec nos valeurs et nos traditions”, déclare l’ambassade.

« Israël est une démocratie qui garantit la liberté de religion et de culte à tout un chacun. C’est l’un des principes de base de notre démocratie. Cet acte méprisable ne représente pas l’Etat d’Israël ni ses valeurs », proteste la même source.

Le communiqué cite cette condamnation du président Peres, Prix Nobel de la Paix: “Lors d’une rencontre avec l’un des grands rabbins d’Israël, à l’occasion de la fête juive de Souccot,  le président Shimon Peres a déclaré: “Ces tags vont à l’encontre des valeurs morales du judaïsme et font beaucoup de tort à l’Etat d’Israël. Il est interdit d’endommager les Lieux saints des religions et des convictions religieuses”.”

Le nouvel ambassadeur d’Israël près le Saint-Siège, M. Zion Evrony a présenté à Benoît XVI ses lettres de créance le 28 septembre, il a déclaré espérer la rapide conclusion d’un accord avec le Saint-Siège sur des questions fiscales concernant les propriétés de l’Église en Terre sainte. Un accord prévu par l’Accord fondamental de décembre 1993.

Il est né en Iran en 1949, et a émigré en Israël avec ses parents l’année suivante. Il est marié et a trois enfants. Il est diplômé en sociologie et en sciences politiques, avec une spécialisation en relations internationales.

Il a été notamment consul à Houston et à New York, et ambassadeur en Irlande.