Israël : Décès de Mgr Gourion, évêque pour la communauté hébraïque

| 468 clics

ROME, Vendredi 24 juin 2005 (ZENIT.org) – Mgr Jean-Baptiste Gourion, osb, abbé du monastère d’ Abou-Gosh, en Israël, et évêque auxiliaire pour la communauté catholique de langue hébraïque, Mgr Jean-Baptiste Gourion, est décédé à Jérusalem le jeudi 23 juin 2005, à la veille de la fête de la Nativité de son saint patron (cf. www.cef.fr).



Mgr Gourion était âgé de 71 ans. Ses funérailles auront lieu dans l’église du monastère le mardi 28 juin 2005, à 16 heures.

Le 14 août 2003, Mgr Jean Baptiste Gourion avait été nommé par Jean-Paul II évêque titulaire de Lydda et auxiliaire du patriarche latin de Jérusalem Mgr Michel Sabbah, avec charge spéciale pour les catholiques de langue hébraïque.
Il avait reçu l'ordination épiscopale le 9 novembre 2003 en l'église Notre-Dame de l'Alliance à Kiryat Yearim.

Mgr Jean-Baptiste Gourion est né le 24 octobre 1934 à Oran en Algérie dans une famille juive. Après ses études secondaires à Oran, il étudie les sciences naturelles et la médecine à Paris.

Il demande le baptême dans l'Eglise catholique et il le reçoit dans la nuit de Pâque, le 5 avril 1958 à l'abbaye normande du Bec-Hellouin dans l'Eure. Entré à l'abbaye du Bec-Hellouin le 30 juillet 1961, il fait profession simple le 8 décembre 1962 et profession solennelle le 12 décembre 1965. A la fin de ses études de philosophie et de théologie, dans l'abbaye, il est ordonné prêtre le 29 juin 1967.

C’est en 1976 qu’il est envoyé avec deux autres moines de l'abbaye du Bec, par Dom Paul Gramond, abbé du Bec-Hellouin, à Abou Gosh pour une fondation monastique dont il est nommé Supérieur. Il en deviendra le premier prieur en 1987 et lorsque le monastère est élevé au rang d'abbaye, il est élu premier abbé et reçoit la bénédiction abbatiale du Patriarche Latin de Jérusalem le 11 juillet 1999. Depuis 1990, il était vicaire épiscopal et président de l'Œuvre Saint Jacques pour la communauté catholique d'expression hébraïque, ainsi que définiteur de la congrégation des Bénédictins Olivétains.