Israël : pour l'« enseignement du respect » dans les écoles

L'AOCTS réagit aux violences contre les chrétiens

| 776 clics

ROME, mercredi 5 septembre 2012 (ZENIT.org) – L’Eglise catholique qui est en Terre Sainte souhaite que les écoles soient le lieu de l'« enseignement du respect » et que cessent les « attaques contre les chrétiens et leurs lieux de culte ».

Après des actes de vandalisme contre l’abbaye de Latroun (cf. Zenit du 4 septembre 2012), l’Assemblée des Ordinaires catholiques de Terre Sainte (AOCTS) a publié un communiqué, le 4 septembre 2012, signé notamment par Mgr Fouad Twal, patriarche latin de Jérusalem.

Pour les Ordinaires, ce n’est « que la suite d’une longue série d’attaques contre les chrétiens et leurs lieux de culte ».

Ils insistent sur l’injustice de cet acte, envers des moines qui « ont appris l’hébreu et encouragent la compréhension mutuelle et la réconciliation entre juifs et chrétiens », des moines qui reçoivent « avec charité et chaleur » les « centaines d’Israéliens juifs » qui visitent le monastère chaque semaine.

Les Ordinaires demandent aux autorités « d’agir pour mettre un terme à cette violence insensée » et « d’assurer un « enseignement du respect » dans les écoles pour tous ceux qui se réclament de cette terre ».

Même si « ceux qui ont tagué leurs slogans haineux ont exprimé leur colère face au démantèlement des colonies juives illégales en Cisjordanie », souligne le texte, « pourquoi ont-ils déchargé cette colère contre les chrétiens et les lieux de culte chrétiens ? »

L'AOCTS s'interroge: « Pourquoi les coupables n'ont-ils pas été retrouvés et traduits en justice ? (...) Que se passe-t-il dans la société israélienne d’aujourd’hui pour que les chrétiens soient les boucs émissaires et les cibles de tels actes de violence ? »