Italie : 4ème pèlerinage des familles pour la famille

A Ancône, samedi, dans le cadre du XXVe Congrès eucharistique national

| 1062 clics

ROME, Jeudi 8 septembre 2011 (ZENIT.org) – « Prière et unité de foi » pour combattre la profonde crise spirituelle que la famille est en train de traverser : tel est l’esprit qui animera le 4ème pèlerinage des familles italiennes qui se tiendra à Ancône, samedi 10 septembre, exceptionnellement dans le cadre du XXVème Congrès eucharistique national italien.

Comme le veut désormais la tradition, le pèlerinage est organisé par le Renouveau dans l’Esprit (RDE) en collaboration avec le Bureau national pour la pastorale de la famille de la Conférence épiscopale italienne (CEI) et le Forum des associations familiales. Il est placé sous le haut-patronage du Conseil pontifical pour la famille.

Sous le regard de Notre-Dame de Lorette, soulignent les organisateurs, ce pèlerinage sera encore une fois un geste choral de prière au cours duquel parent et enfants, grands-parents et petits-enfants, témoigneront de la beauté de la vie et de l’originalité de la famille chrétienne.

Un itinéraire de 4 kms environ, entre chants, témoignages, prières et silences, durant lequel sera récité le « Rosaire de la famille », une sélection de 7 mystères centrés sur le parcours de la famille chrétienne.

« Dans un monde qui change, a commenté Salvatore Martinez, président national du RDE, la famille chrétienne vit le transformisme d’une laïcité privée de réalisme et d’idéaux. Si nous voulons éduquer au bien et au bien commun, de manière responsable, dans un contexte historique où les défections des adultes sont de plus en plus évidentes, nous devons éviter que n’arrive la plus insupportable des omissions : priver l’avenir des nouvelles générations de la présence vivante de Jésus ».

Au programme de la journée : une procession à la suite de la statue de la Vierge, une messe présidée par le card. Ennio Antonelli, président du Conseil pontifical pour la famille et une veillée de prière présidée par le cardinal Angelo Bagnasco, président de la CEI.