Italie/CEI: Jean-Paul II recommande les familles au soin pastoral des évêques

Message pour les 50 ans de la conférence épiscopale

| 142 clics

CITE DU VATICAN, Mardi 21 mai 2002 (ZENIT.org) - Jean-Paul II recommande les familles au soin pastoral des évêques italiens.



La conférence épiscopale italienne (CEI) qui fête son 50e anniversaire, a ouvert lundi à Rome sa 49e Assemblée générale. Le Message adressé par Jean-Paul II aux évêques d´Italie a été lu au commencement de l´assemblée par le cardinal Camillo Runi, président. Le pape, qui nomme le président de la CEI, et a donné au cardinal Ruini un troisième mandat souligne aussi "l´union particulière et la totale harmonie existant entre le Successeur de Pierre, Evêque de Rome et Primat d´Italie" et les évêques italiens, auxquels il a confirmé "affection, appui et proximité spirituelle".

Jean-Paul II recommande aux évêques italiens de "continuer tout particulièrement à consacrer toute votre attention à la famille, à l´accueil et la défense de la vie, en développant la pastorale familiale et en soutenant les droits de la famille fondée sur le mariage".

"Ayez toujours une grande confiance dans les jeunes, et ne comptez pas vos efforts en vue de favoriser leur bonne formation, au sein de la famille comme à l´école ou dans la communauté ecclésiale", ajoute le pape.

Soucieux de la famille et des jeunes, le pape souligne aussi l´importance pour les évêques de se consacrer "avec passion à la promotion d´authentiques vocations chrétiennes, au sacerdoce et à la vie consacrée tout particulièrement".

Jean-Paul II évoque les deux millénaires "de tradition, de foi, de sainteté et de culture chrétiennes" de l´Italie, signalant que la CEI "a amplement contribué à conserver et raviver cet héritage". Et de citer "la publication de nouveaux catéchismes pour la vie chrétienne" ou "la création de la Caritas italienne".

Dans la ligne de l´action de cette très efficace Caritas, le pape encourage: "Continuez d´être des témoins crédibles de la solidarité et de généreux agents de la paix. C´est de la paix véritable que notre monde a un grand besoin, car il est toujours plus inter-dépendant et traversé par de profondes et tenaces divisions". L´Italie, selon le pape, a également besoin de solidarité, afin de "donner sa contribution à des relations internationales plus justes".

A propos de la situation de l´Italie en Europe, le pape conclut: "En vertu de son histoire, de sa culture, de sa présente vitalité chrétienne, l´Italie peut vraiment jouer un grand rôle pour que l´Europe en construction ne perde pas ses racines spirituelles, mais qu´elle trouve dans la foi vécue des chrétiens une inspiration et un encouragement à l´unité".