Italie: Centenaire du martyre de sainte Marie Goretti

Un postulateur qui a eu une tâche ardue

| 680 clics

CITE DU VATICAN, Vendredi 7 juin 2002 (ZENIT.org) - Les célébrations du centenaire du martyre de sainte Marie Goretti (1890-1902) mobilisent la congrégation des Passionnistes à laquelle est confié le sanctuaire de Nettuno (Sud de Rome) où repose le corps de la jeune sainte. Le Postulateur de sa cause, qui a eu une tâche ardue, aura désormais son tombeau près d´elle.



Marie Goretti, que l´Eglise fête le 6 juillet, était native de Corinalsdo, près d´Ancône, sur l´Adriatique. Toute jeune, elle était tournée vers Dieu. A l´âge de 12 ans, elle a été assassinée pour avoir résisté à un jeune voisin qui voulait abuser d´elle. Elle mourut après avoir pardonné à son agresseur. Touché par un tel pardon, lui-même assista à sa canonisation, aux côtés de la famille de la jeune fille, et au milieu d´une foule immense, en 1950. Une quarantaine de miracles ont été reconnus par l´Eglise comme dus à l´intercession de la jeune sainte. Et le sanctuaire de Nettuno continue d´attirer les foules.

Une série de manifestations religieuses et culturelles sont organisées par les religieux Passionistes en collaboration avec les autorités civiles de la ville, à l´occasion du centenaire de la mort de l´enfant martyre de la virginité.

Le 6 juillet, anniversaire de son martyre et de sa "naissance au ciel", un pèlerinage nocturne est prévu du sanctuaire jusqu´à la maison de la sainte.

Le lendemain une messe solennelle présidée par le cardinal Jorge Medina Estevez, préfet de la congrégation romaine pour le Culte divin et la discipline des sacrements, sera célébrée sur le parvis du sanctuaire.

Entre septembre et octobre 2002 les reliques de la jeune sainte parcourront diverses localités italiennes.

Début novembre, un congrès théologique se tiendra à Rome autour de la figure de la jeune martyre, tandis que d´autres manifestations se dérouleront dans la ville natale.

Les Postes italiennes célébreront l´événement à travers l´émission d´un timbre spécial. La Poste Vaticane également. Un timbre du Vatican avait été émis à l´occasion de la canonisation de la sainte en 1950.

Lors des manifestations du centenaire, le tombeau du Postulateur de la cause de sainte Marie Goretti, le P. Mario Liberati, sera placé près de celui de la sainte à Nettuno: sa tâche n´a pas été facile. "Il me parlait, a révélé le P. Carlo Fioravanti, supérieur du sanctuaire, des difficultés rencontrées auprès d´autres Instituts, plus forts que le nôtre, pour faire accepter leur idée de promouvoir la cause de béatification et ensuite de canonisation. Les motivations du refus étaient dues à la faible conviction de pouvoir prouver la sainteté d´une enfant. Mais le P. Mario avait une foi inébranlable et il était également très connu au Vatican parce qu´il a postulé la cause de Saint Gabriel; il était en outre consulteur de Congrégations, ainsi elle lui fut confiée et elle fut confiée aussi aux Passionistes".

On sait que depuis, Jean-Paul II a ouvert un brèche, en béatifiant les pastoureaux de Fatima, le 13 mai 2000, à Fatima.